Une prière pour nos 46 martyrs que voici (Par Boubacar Sall)

Date:

46 jeunes martyrs. Ils avaient tous l’avenir devant eux. Leurs familles nourrissaient beaucoup d’espoir en eux. Ils aimaient leur pays plus que nous qui sommes encore en vie car eux l’ont défendu au prix de leur vie. Ils n’ont commis aucun crime ou délit. Ils ont simplement revendiqué leur droit à l’opinion, leur droit de choisir leurs dirigeants, leur droit de sanctionner les mauvais dirigeants, leur droit de postuler à un meilleur avenir, leur droit de bénéficier des ressources appartenant au peuple, leur droit à une justice équitable.

En guise de réponse, une barbarie sans nom, une pluie de balles réelles, des coups de machettes, des coups de barres de fer et de matraques, se sont abattus sur eux.

Certains parmi ces martyrs ont juste eu le malheur de se retrouver dans le champ de tir de leurs meurtriers, en rentrant du travail, en sortant d’une mosquée, en observant les évènements.

Nous nous devons tous de prier pour eux, de prier pour leurs familles.

Qui sont ces 46 martyrs ?

Cette liste a été dressée après des recoupements avec les témoignages de leurs proches, avec des rapports, avec des vidéos, avec des coupures de presse.

LES 23 MARTYRS TUES DU 1er AU 3 JUIN 2023

  1. Serigne Fallou Sene (15 ans – Parcelles Assainies – Abattu d’une balle en pleine poitrine – Cadet de sa famille – Sa mère l’a accouché à 47 ans)
  2. Ousmane Badio (17 ans – Ziguinchor – Abattu d’une balle en pleine poitrine)
  3. Souleymane Sano (25 ans – Ziguinchor – Tué par balle. Les FDS ont gazé sa famille et ses proches jusque dans le cimetière durant son enterrement)
  4. Lassana Sakho (23 ans – Keur Mbaye Fall – Ecrasé par un véhicule de gendarmerie, ensuite battu malgré ses blessures – Enfermé dans un violon et laissé agonisant jusqu’à ce que mort s’en suive – Son frère a été brutalisé, son téléphone brisé par un policier, et enfermé dans le même violon pour avoir exprimé sa colère)
  5. Bassirou Sarr (31 ans – Pikine Guinaw Rail – Abattu d’une balle en pleine tête)
  6. El Hadj Mamadou Sidibe Cissé alias Beau Gars (Grand Yoff – Abattu d’une balle dans le dos qui a percé son poumon droit alors qu’il rentrait de la mosquée – Il était l’ainé et l’espoir de sa famille)
  7. Mor Ndiaye (Fass Mbao – Tué par balle en pleine tête – Il a été négligé à l’hôpital jusqu’à ce que mort s’ensuive)
  8. Khadim Ba (22 ans – Pikine Djida Thiaroye Kao – Abattu d’une balle en pleine poitrine, par un nervis lutteur nommé Batchie – trainé d’hôpital en hôpital et négligé jusqu’à ce que mort s’ensuive)
  9. Babacar Samba dit Mbaye (20 ans – Bargny – Tué par balle – Ainé de sa famille)
  10. Doudou Diene alias Petit (34 ans – Abattu d’une balle à l’abdomen – Enfermé sans soin, a rendu l’âme après un dernier appel à ses parents pour leur demander pardon – Laisse derrière lui sa femme et un bébé de 1 an)
  11. Bacary Diémé (Tué à Tivaouane Diacksao)
  12. Ibrahima Drago (23 ans – Guinaw Rail Sud – Ainé de sa famille – A reçu 3 balles)
  13. Mouhamed Sylla (19 ans – Thiaroye – Tué par balle)
  14. Ismaila Traore (Guinaw Rail Sud – Abattu d’une balle à l’oeil)
  15. Babacar Mbaye Sylla (24 ans – Tué par balle)
  16. Babacar Ndoye dit Mbaye Ndoye (Bargny – Tué par balle)
  17. Tamsir Cisse (Parcelle – Abattu d’une balle au ventre)
  18. Abdoulaye Camara, alias Baba Kana (38 ans – Touché par balle, trainé par les FDS, ensuite achevé d’un coup de crosse en pleine tête par un policier et jeté dans un pick-up)
  19. Mame Balla Sarr (Dakar – Tué par balle)
  20. Seny Coly (Dakar – Abattu d’une balle à l’abdomen sur le chemin de son travail)
  21. Souleymane Danfa Sarr (Ziguinchor – Tué par balle par la BIP selon les témoins)
  22. Sidya Diatta (33 ans – Ziguinchor – Tué par balle par des FDS selon les témoins, mort après évacuation à l’hôpital de la Paix)
  23. Oumar Sarr (Ziguinchor – Blessé par balle sur le Boulevard des 54m, mort à l’hopital régional de Ziguinchor)

1 MARTYR TUE LE 26 MAI 2023

  1. Aliou Bodian (37 ans – Kolda – Tué par balle alors qu’il voulait juste assister à la caravane de Ousmane Sonko – Le Procureur a confirmé la présence pick-up blanc sans plaque venus saboter la caravane)

LES 2 MARTYRS TUES LE 15 MAI 2023

  1. Pape Amadou Keita (Keur Mbaye Fall – Tué par balle par des gendarmes)
  2. Ismaila Diedhiou (Néma 2 – Ziguinchor Sud – Tué par balle – Cousin de Mariama Sagna, assassinée en Octobre 2018)

LES 2 MARTYRS TUES LE 16 MARS 2023

  1. Mamadou Korka Ba (21 ans – Bignona – Abattu d’une balle en pleine tête)
  2. Gora Diop (26 ans – Dakar – Ecrasé par un pick-up blanc rempli de nervis qui ne l’ont pas secouru, et sont allés se poster tranquillement aux côtés des policiers après le meurtre)

LES 4 MARTYRS TUES LE 17 JUIN 2022.

  1. Alexis Abdoulaye Diatta ( 28 ans – Ziguinchor – Tué par balle)
  2. Serigne Mame Sankhé (35 ans – Dakar – Souffrant d’Asthme, il a été asphyxié par les Gaz Lacrymogènes)
  3. Idrissa Goudiaby (43 ans – Ziguinchor – Tué par balle, après une seconde autopsie ayant démenti la première qui était mensongère)
  4. Victime 4. Jeune Commerçant (15 ans – Mort calciné après qu’une grenade lacrymogène ait mis le feu dans le dépôt de matelas où il s’était endormi à Colobane)

LES 14 MARTYRS TUES EN MARS 2021.

  1. Bounama Simpa Sagna (12 ans – Bignona – Abattu d’une balle en pleine tête)
  2. Masserigne Gueye (15 ans – Diamaguene)
  3. Alassane Barry (17 ans – Dakar)
  4. Baye Cheikh Diop (17 ans – Yeumbeul – Abattu d’une balle en plein front)
  5. Pape Sadio Camara (18 ans – Diaobé – Tué par balle)
  6. Cherif Abdoulaye Mané (19 ans – Bignona – Tué par balle)
  7. Famara Goudiaby (20 ans – Ziguinchor)
  8. Modou Ndiaye (20 ans – Dakar – Tué par balle)
  9. Pape Sidy Mbaye (20 ans – Keur Massar)
  10. Mansour Thiam (20 ans – Dakar)
  11. Cheikh Ibrahima Coly (20 ans – Bignona – Abattu d’une balle en pleine poitrine)
  12. Cheikhouna Ndiaye (22 ans – Dakar – Mort poignardé)
  13. Cheikh Wade (32 ans – Dakar – Visé et abattu froidement par un policier bien visible sur une vidéo – Le chagrin a eu raison de sa petite sœur Ndeye Astou morte 4 mois plus tard)
  14. Moussa Dramé (35 ans – Ndoffane – Abattu d’une balle en pleine tête)

Cette liste arrêtée au 13 Juin 2023 n’est pas exhaustive. Des familles sont toujours sans nouvelles de leurs enfants. Des corps sont en train d’être rejetés par la mer en attendant des autopsies sérieuses à mener. Des blessés graves sont en train de subir des tortures inhumaines qui achèveront certains d’entre eux. D’autres sont entassés dans des cellules qui les achèveront. Cette liste de martyrs va donc s’allonger hélas.

Le dénominateur commun à tous ces martyrs est que leurs bourreaux, leurs meurtriers, leurs commanditaires vaquent tranquillement à leurs occupations, n’ont jamais été inquiétés, et ne le seront visiblement jamais tant qu’une alternance politique n’interviendra pas. Tout le monde sait qui sont ceux qui ont le pouvoir d’ordonner ou d’interdire des tirs à balles réelles sur des populations désarmées, de fournir des armes et des pick-up aux milices aperçues et aux forces occultes opérant aux côtés des FDS.

Les vidéos, les photos, les témoignages, les pièces à conviction, rangés dans les placards de la justice attendront. Les procureurs et leurs hiérarchies semblent plus préoccupés à rendre justice à des supermarchés qu’à ces dizaines de martyrs.

Prions chacun pour nos 46 martyrs, prions pour que survienne cette alternance politique afin que la république cesse de cracher sur la tombe de nos martyrs.

Boubacar SALL

E-mail : [email protected]

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Situation politique du Sénégal : le secrétaire général de l’ONU suit de près la situation du Sénégal

XALIMANEWS-Le Secrétaire général de l'organisation des nations unies suit...

Le monde ne peut faire avec Macky moins qu’avec Yahya Jammeh (par Marvel Ndoye)

Lorsqu’en Décembre 2016, Yahya Jammeh a voulu commettre un...

[Vidéo] Place de la Nation : Une douille de balle ramassée…

XALIMANEWS-Une douille de balle a été ramassée, cet après-midi,...