[Vidéo] Aïda Mbodj avertit Pape Makhtar et Mame Biram Wathie sur leur liberté d’expression : « Vous êtes en sursis »

Date:

XALIMANEWS-Parler ou s’exprimer sur l’actualité politique commence à faire peur au peuple sénégalais. Les journalistes et les hommes politiques ne sont plus libres d’exprimer leurs opinions de peur d’être convoqués. Ils sont soit détenus, soit soumis à une surveillance judiciaire. L’ancien premier ministre Cheikh Hadjibou Soumaré, les journalistes Pape Ndiaye et Pape Alé Niang, El Malick Ndiaye (Pastef, opposition), Mor Talla Gueye « Nitt Dof (rappeur, activiste), Pr Cheikh Oumar Diagne, Abdou Karim Guéye (activiste) et bien d’autres personnes en ont fait les frais. 

Dès lors, la parlementaire Aïda Mbodj a tenu à avertir le journaliste Mame Biram Wathie et le chroniqueur Pape Makhtar Diallo. Selon l’ancienne ministre, ces derniers « sont en sursis » et qu’ils peuvent à tout moment « être arrêtés ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Interpellé par la Dic à son arrivée, l’imam Sénégalais expulsé de France finalement remis en liberté

XALIMANEWS-Ahmadou Kaba, accusé de radicalisation et de tenir des...

La Une des quotidiens du lundi 15 juillet 2024

La Une des quotidiens du lundi 15 juillet 2024

Tentative d’assassinat sur Donald Trump : l’assaillant abattu par le Secret Service

XALIMANEWS-L’auteur de la tentative d'assassinat contre Donald Trump a...

« Le Sénégal doit avoir sa propre doctrine militaire », selon Diomaye

XALIMANEWS: Le gouvernement travaille avec les acteurs concernés sur...