VIOLATION DE SECRET MÉDICAL ! (par Mamadou Diouf)

Date:

Le Procureur de la République semble se préoccuper particulièrement de la confidentialité du dossier médical de Ousmane Sonko.
Dont acte.

Mais alors Mr le Procureur ne mettez pas la charrue avant les bœufs.
Bien avant la fuite de ce document, le secret médical et la confidentialité du dossier médical de Monsieur Sonko ont été allègrement violés et piétinés d’abord par le Directeur de l’administration pénitentiaire himself et la ministre de la justice qui l’a certainement transmis à son tour à sa hiérarchie

Il faut donc commencer par eux.

En effet ce directeur n’est pas un médecin impliqué dans la prise en charge de Sonko à ce que je sache et quel que soit son niveau de responsabilité administrative sur le DPS (détenu particulièrement signalé), il ne saurait être destinataire de telles informations médicales avec force détails.

Dans sa lettre au ministre, il parle de fièvre à 40 degrés, frissons, vomissements, perte de connaissance, de soins de réanimation.
Il se permet même d’enchaîner sur le diagnostic étiologique en précisant qu’en dépit du bilan biologique, l’étiologie c’est à dire la cause reste inconnue pour le moment.

Cerise sur le gâteau il déclare même qu’une « antibiothérapie probabiliste » a été mise en route dans ce contexte.

Bref un rapport médical digne d’un Reanimateur et destiné à … la ministre de la justice.

Non mais franchement ces gens croient que le service de réanimation c’est un hôtel cinq étoiles pour passer des vacances de rêve et que le dossier médical est un vulgaire carnet de vacances dans lequel on consigne tous les détails du séjour.

La seule information que ces deux (directeur de l’administration pénitentiaire et ministre et par delà leurs supérieurs hiérarchiques) sont censés avoir c’est :
« L’état de santé du détenu s’est dégradé et le pronostic vital est engagé ».
Point barre, à la ligne.
Ils n’ont droit à aucune information médicale confidentielle.
Jusque là le médecin traitant est lié par l’obligation du secret médical.

C’est du grand n’importe quoi.

Mais bon ce n’est pas étonnant.
C’est dans ce pays où des médecins sont sous contrôle judiciaire jusqu’à ce jour justement pour avoir refusé de violer le secret médical de leur patient qui ironie du sort, n’est personne d’autre que ce détenu particulièrement signalé.

C’est également dans ce même pays où le Procureur Général Bakhoum nous livrait publiquement tous les détails sur l’état de santé de Sonko, ses antécédents médicaux et même la facture détaillée de son hospitalisation à la clinique SUMA Assistance.

Rien de nouveau sous les tropiques.

Bon début de semaine

1 COMMENTAIRE

  1. Macky Sall a changé Bocandé au profit d’un gendarme. Personnellement sama khell daff cii cette nomination dont personne ne parle. Si vous ne faites pas vite, mais aussi si vous ne mettiez pas Jerôme Bandiaky dont le nom revient dans les meurtres de vos vaillants gendarmes Fulbert Sambou et Didier Badji, la tentative d’assassinat de Dame Mbodji et recemment la tentative d’assassinat du médecin traitant Sonko, hors d’état de nuire, ça risque d’être trop tard.
    À PASTEF, puisqu’on vous a accusé d’être terroriste alors que vous avez toujours été pacifique et respectueux de nos institutions, je vous conseille de mettre en place votre milice armée et de dresser la liste de toutes les personnes impliquées dans les lâches assassinats de nos enfants et l’élimination de Mou Seleu Mii et d’appliquer la loi du Talion. Bandits, il faut utiliser les mêmes armes qu’eux si vous voulez survivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Radioscopie d’un fléau social le «Tokk mouy dokh»… (Par Mor Talla Gaye)

Au Sénégal de Diomaye Faye, c’est le temps des...

Lettre du président de la République : Ousmane Sonko instruit une diffusion auprès de chaque fonctionnaire

XALIMANEWS-La lettre du Président de la République, Bassirou Diomaye...

Parrainages maffieux (par Kaccoor Bi)

Les passations de services au niveau des départements ministériels...

Conférence sur le Pétrole, le Gaz et l’Energie : Dakar accueillera la 4ème édition en décembre 2024

XALIMANEWS- La conférence et exposition MSGBC Oil, Gas & power 2024,...