Visite de Wade à Touba : Mystère autour d’un entretien à quatre

Date:

Le chef de l’État qui a effectué le déplacement avant-hier à Touba s’est entretenu à deux reprises avec le Khalife général des mourides. Mais, le premier entretien a suscité moult commentaires. Dans la mesure où, après une vingtaine de minutes de discussions avec le successeur de Serigne Bara Mbacké, Me Abdoulaye Wade a successivement fait appel à Me Ousmane Ngom et au Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, pour un entretien à quatre.


VISITE DU CHEF DE L'ÉTAT À TOUBA : Mystère autour d'un entretien à quatre
TOUBA – Le président de la République, Me Abdoulaye Wade, s’est rendu avant-hier dans la ville sainte de Touba, où il a été accueilli à sa descente d’hélicoptère par le porte-parole du Khalife, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, qui avait à ses côtés des petits-fils de Serigne Bamba et le tout nouveau Pcr de Touba, Abdou Lahad Ka. Etaient également à l’accueil, le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, le ministre d’État, ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom, les ministres Modou Diagne Fada, Khadim Guèye et Moussa Sakho. De l’héliport, le président de la République s’est directement rendu à la Résidence Khadimou Rassoul où l’attendait le Khalife général des mourides.
Le premier tête-à-tête entre les deux hommes a eu lieu à 13 heures passées de 25 minutes, une heure de temps après l’arrivée de Me Wade dans la ville sainte.
Après un entretien d’environ une heure d’horloge, les deux hommes se sont séparés. Mais, un entretien qui suscite bien des interrogations chez les observateurs présents. En effet, le président s’est retiré pendant une vingtaine de minutes avec le marabout avant d’appeler Me Ousmane Ngom pour qu’il les rejoigne. Dix minutes après, c´est le Premier ministre qui sera appelé pour un entretien à quatre durant une trentaine de minutes. De cet entretien, rien n’a filtré. La nomination de Me Ousmane Ngom au poste de Premier ministre est-elle en train de se confirmer ? En tout cas, les commentaires vont bon train.
Après le déjeuner, le président Wade a été reçu une seconde fois par Serigne Sidy Makhtar Mbacké, toujours à la Résidence Khadimou Rassoul. Et c’est durant cette audience très brève, mais ouverte aux ministres présents et à quelques journalistes, que Me Wade a pris l’engagement ferme de terminer les chantiers de Touba. Mais également de résoudre définitivement le problème de l’eau et de l’électricité à Touba.
Il faut relever que les libéraux du Baol qui s’attendaient avec impatience à un deuxième «Ndigël» du Khalife général des mourides invitant ses disciples à soutenir politiquement le candidat Abdoulaye Wade, après le premier donné pour son accueil, ont dû déchanter. En effet, les deux entretiens que le chef de l’État a eus avec le chef suprême de la communauté mouride, n’ont pas donné les résultats escomptés pour ces libéraux, pourtant très optimistes, la veille.

Wade «divise» les marchands ambulants du marché Okass

TOUBA – La visite du président Wade dans la cité religieuse a été également marquée par la scission intervenue dans les rangs des marchands ambulants du marché Okass. Ces derniers qui devaient accueillir le Président avec des brassards rouges ont finalement renoncé á cette idée, suite à l’intervention de deux hauts dignitaires mourides d´une part et, d´autre part, l´implication des responsables politiques locaux. Et selon des sources proches du marché Okass, les médiateurs leur avaient promis d´arranger une audience entre eux et Me Wade. Mais, à leur grande surprise, une fois ce dernier présent sur le sol de la cité fondée par Khadimou Rassoul, ils n’y ont vu que du feu. À la place du Président, soulignent nos interlocuteurs, ils ont été reçus par le ministre d’État Me Ousmane Ngom, et «aucune décision majeure n’a été prise par le ministre de l’Intérieur».
D’après nos sources, cette situation découle du «comportement irresponsable et inhumain de leur responsable moral, Moustapha Thiam». «À partir d’aujourd’hui, les marchands ambulants ne reconnaissent plus Moustapha Thiam comme leur leader. Il ne parlera plus en notre nom. Il a vendu notre mouvement. On a su qu’il ne s’activait que pour son compte personnel. C’est un traître, car il nous a trahis pour de l´argent. Désormais, on va s’organiser pour la défense de nos intérêts sans Moustapha Thiam».
popxibar
Alioune FAYE (Correspondant)

2 Commentaires

  1. Pourquoi donc le khalife general des Mourides dont le PRESIDENT
    WADE se dit le talibé , pourquoi le Saint Homme ne fait jamais de
    Remontrances au talibé Wade dont les ecarts de comportements
    devienent de plus en plus inquiètant……Son comportement inqualifiable
    recemment lors du 1°tour des elections en Cote d’ Ivoire aurait necessité de fermes mises en garde , autre que des tete à tete de
    Logistique incomprehensible et surtout inattendu et surtout de
    complaisance à l’endroit de Wade qui s’est mal comporté ,nous qui
    sommes de simples citoyens en sommes choqués , comment se fait
    -il que le khalife ne soit pas autant que nous préoccupé ?
    C’EST LA QUESTION QU’ON EST EN DROIT DE SE POSER

  2. Quand est-ce que les ministres sont supposes gagner leurs salaires honnetement? Il semble que le president se deplace toujours avec une bonne partie de son gouvernement pour un petit voyage a ….l’interieur du pays.Je comprends la presence du ministre de l’interieur mais en quoi la presence du premier ministre est -elle necessaire? vous imaginez ce que ces gens ont du depenser pour cela; en plus avec l’argent du contribuable senegalais. A quoi lui sert un chef de protocole a la fin?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent: La Cour des comptes débarque à la Fédération Sénégalaise de football: Augustin Senghor et Cie convoqués…

XALIMANEWS: Selon les informations de Dsports.sn, reprises par Xalima,...

En images: Président Diomaye à reçu le Représentant spécial de Poutine en Afrique

XALIMANEWS: Le Président de la République, Bassirou Diomaye Faye,...

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 10 juillet 2024

Le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Bassirou Diomaye...

Justice : Du nouveau dans l’affaire Boffa-Bayotte

XALIMANEWS: Reconnus coupables et condamnés à la réclusion criminelle...