Wade au chevet des Sénégalais de Côte d’Ivoire: une enveloppe de 50 millions offerte

Date:

Par le biais de son ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères, Me Madické Niang, le chef de l’Etat Sénégalais vient d’offrir une somme de cinquante millions à la communauté sénégalaise vivant à Abidjan. Une démarche que les sénégalais n’ont pas manqué de saluer, en qualifiant ce geste de haute portée.

Le Sénégal et la Côte d’Ivoire demeurent toujours deux pays amis et frères. Rien ne peut entasser les relations des deux pays qui gardent un beau souvenir, impérissable. La visite du ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères Me Madické Niang l’a montré ; il est le premier ministre d’Etat,ministre des affaires étrangères à fouler le sol ivoirien après la crise ivoirienne. « Je suis venu à Abidjan pour apporter le message de reconnaissance du président Me wade à l’endroit de son homologue ivoirien,le président Alassane Ouattara, pour son œuvre gigantesque » a fait savoir Me Miang à la télévision nationale.

Il se dit convaincu que le président Ouattara va amener la côte d’ivoire vers la reconstruction. Il a eu un entretien fructueux avec le président Ouattara qui, dit-il,l’a bien reçu,en donnant l’assurance que la communauté sénégalaise vivant à Abidjan sera bien traité. « Que les sénégalais se considèrent comme étant chez eux » lui a déclaré le président Ouattara.

A la suite de cette audience, le ministre sénégalais est parti voir la communauté sénégalaise, en leur livrant le message du chef de l’Etat Me Wade. Il a remis une somme de cinquante millions à la communauté sénégalaise dont vingt millions pour les femmes. C’est le président Me Wade qui l’a remis cette somme ; elle est destinée aux sénégalais de la côte d’ivoire. Aussi, a laissé entendre Me Madické Niang à la télévision nationale, le président Me Wade lui avait aussi remis une autre enveloppe pour les imans ; cela pour faire des prières aux victimes. [xalimasn.com]

En somme, les sénégalais ont salué cette magnifique démarche qu’ils qualifient de haute portée sociale.

Malickou Ndiaye, correspondant de koaci.com à Dakar.

2 Commentaires

  1. Lettre ouverte au President de la Cote d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara.

    Nous avons tous constate votre victoire aux dernieres Presidentielles en Cote d’Ivoire.
    Je vous salue a mon nom propre et au nom de tous les Panafricains et Inconditionnels Democrates et Republicains.
    De par ma voix, nous les Fils et Filles de Thomas Sankara, Patrice Lumumba, Kuame Kuruma, Diomo Kenyata, Cheikh Anta Diop, pour ne citer que ceux-la, vous demandons respectueusement et sans delai de proteger le President sortant, Laurent Bagbo contre la volonte des Puissances malifiques qui visent a le liquider. Vous avez l’obligation, en tant que President Elu de la Republique Souveraine de Cote d’Ivoire de proteger tous les citoyens Ivoiriens (Africains) contre toute tentative de destruction ou de liquidation, meme venant d’eux-memes.
    La declaration du fameux Sarkozy, qui s’autoproclame « maitre » de l’Afrique Noire de par la tentative de mise en demeure visant l’ancien President Bagbo, est une preuve tangible du manque de respect toujours prone par certains Occidentaux envers l’Homme Noir, Africain.
    N’optez jamais pour une solution militaire qui viserait a deloger le President Sortant et ses Fideles Compagnons et a les laisser a la merci des Demons d’Obedience etrangere, une telle pauvre decision resulterait en un bain de sang et sur la meme lancee, rendrait impossible la reconciliation du Peuple souverain de Cote d’Ivoire. N’acceptez jamais d’etre le Bourreau de vos propres Freres et Sœurs au compte des Ennemis de l’Afrique Noire et de ses dignes Fils et Filles. Revisitez le role que les Puissances de Babylon ont joue dans l’assassinat de Patrice Lumumba, de Thomas Sankara et de centaines d’autres Africains ici et ailleurs. N’oubliez jamais que l’Histoire juge toujours ses hommes. Laurent Bagbo ne merite pas d’etre abattu comme un chien, surtout sous ordonnancesde Puissances etrangeres, ce serait une insulte a l’endroit de tous les Panafricains. Souvenez-vous toujours de la Sagesse Africaine qui dit: « Mieux vaut convaincre que de vaincre, parce que celui qui est convaincu est vaincu, alors que celui qui est vaincu n’est pas convaincu », en un mot, la Victoire reside dans le Pardon et la Force dans la Reconciliation. Nous sommes tous freres et soeurs Africains et pour reprendre Wole Sohinka: « When two brothers fight, a stranger reaps the harvest » qui traduit la theorie du « Troisieme larron ».
    Une fois de plus, tous les dignes fils et filles de l’Afrique Noire vous demandent de proteger tous les Citoyens Ivoiriens, et au dela de la personne de Laurent Bagbo, le statut d’Ancien President de la Republique Soeur de Cote d’Ivoire.
    Sincerement,
    Papa Latyr Faye

  2. Afrique, mon Afrique. Lettre ouverte au President de la Cote d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara.

    Nous avons tous constate votre victoire aux dernieres Presidentielles en Cote d’Ivoire.
    Je vous salue a mon nom propre et au nom de tous les Panafricains et Inconditionnels Democrates et Republicains.
    De par ma voix, nous les Fils et Filles de Thomas Sankara, Patrice Lumumba, Kuame Kuruma, Diomo Kenyata, Cheikh Anta Diop, pour ne citer que ceux-la, vous demandons respectueusement et sans delai de proteger le President sortant, Laurent Bagbo contre la volonte des Puissances malifiques qui visent a le liquider. Vous avez l’obligation, en tant que President Elu de la Republique Souveraine de Cote d’Ivoire de proteger tous les citoyens Ivoiriens (Africains) contre toute tentative de destruction ou de liquidation, meme venant d’eux-memes.
    La declaration du fameux Sarkozy, qui s’autoproclame « maitre » de l’Afrique Noire de par la tentative de mise en demeure visant l’ancien President Bagbo, est une preuve tangible du manque de respect toujours prone par certains Occidentaux envers l’Homme Noir, Africain.
    N’optez jamais pour une solution militaire qui viserait a deloger le President Sortant et ses Fideles Compagnons et a les laisser a la merci des Demons d’Obedience etrangere, une telle pauvre decision resulterait en un bain de sang et sur la meme lancee, rendrait impossible la reconciliation du Peuple souverain de Cote d’Ivoire. N’acceptez jamais d’etre le Bourreau de vos propres Freres et Sœurs au compte des Ennemis de l’Afrique Noire et de ses dignes Fils et Filles. Revisitez le role que les Puissances de Babylon ont joue dans l’assassinat de Patrice Lumumba, de Thomas Sankara et de centaines d’autres Africains ici et ailleurs. N’oubliez jamais que l’Histoire juge toujours ses hommes. Laurent Bagbo ne merite pas d’etre abattu comme un chien, surtout sous ordonnancesde Puissances etrangeres, ce serait une insulte a l’endroit de tous les Panafricains. Souvenez-vous toujours de la Sagesse Africaine qui dit: « Mieux vaut convaincre que de vaincre, parce que celui qui est convaincu est vaincu, alors que celui qui est vaincu n’est pas convaincu », en un mot, la Victoire reside dans le Pardon et la Force dans la Reconciliation. Nous sommes tous freres et soeurs Africains et pour reprendre Wole Sohinka: « When two brothers fight, a stranger reaps the harvest » qui traduit la theorie du « Troisieme larron ».
    Une fois de plus, tous les dignes fils et filles de l’Afrique Noire vous demandent de proteger tous les Citoyens Ivoiriens, et au dela de la personne de Laurent Bagbo, le statut d’Ancien President de la Republique Soeur de Cote d’Ivoire.
    Sincerement,
    Papa Latyr Faye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE