Wade élève Farba Senghor Ministre d’Etat, Conseil Spécial

Date:

Le Chef de l’Etat semble être du côté de Farba Senghor à qu’il vient de donner une fonction officielle. De source digne de foi, le Président de la République aurait pris hier la décision d’élever le Coordonateur national de la vente des cartes du Pdsl, au rang de Ministre d’Etat, Conseiller spécial. Nous écrivions lundi dernier que l’ancien Ministre de l’Agriculture vise la Primature.Effectivement, Farba Senghor nourrit de réelles ambitions et il se donne tous les moyens pour les atteindre.Ce sont ses détracteurs qui devraient surveiller leurs arrières.Nous avons essayé de le joindre, mais son téléphone sonne dans le vide.
REWMI.COM

8 Commentaires

  1. Avec Wade il n faut s’étonner de rien. C’est ainsi que du jour au lendemain, Viviane peut parfaitement être nommée Vice Présidente. Maa léen ko wax!!!

  2. si wade demander a farba senghor de baisser sa cullote pour sedonner gratuit a karim wade il l aurait fait alors cest normal que ce dernier lui rende la monaie d sa piece en faite wade a plus besoin de farba que les autres premiers ministre qui font un peu de la resistance.

  3. Si wade nomme farba ministre , alors souleymane néné ndiaye doit savoir que wade va le démissionner, c’est sûr. wait and see.
    farba c’est le nouveau fils adoptif.
    Mais….chaque chose a une fin.

  4. Depuis 22 ans j’atais au PDS je confirme mon depart ce matin avec cette nouvelle du n’importe quoi dans ce pays ya plus d’avenir dans ce parti c est une insulte nationale nomme un bandit de ce rang.
    je confirmerais mon depart avec mes amis publiquement

  5. La Ligue des Consommateurs du Sénégal, au sortir de sa réunion hebdomadaire, a apprécié l’actualité nationale et s’est prononcée sur les questions énergétiques, la pénurie du sucre et la situation en Casamance.
    La Ligue des Consommateurs du Sénégal constate avec beaucoup d’amertume l’aveu d’échec du Président de la République et de son gouvernement sur sa politique énergétique. Son constat d’échec pour un secteur aussi vital pour le développement économique et social d’un pays montre qu’il a tout simplement échoué dans le domaine social. Pour la Ligue des Consommateurs du Sénégal, la solution n’est plus de mettre en place « un espace de stockage d’essence au port autonome de Dakar » selon ses propos, mais de rompre d’avec cette démarche et de promouvoir une politique hardie des énergies renouvelables en s’engageant d’ici la fin de son mandat à atteindre 50 % de cette énergie alternative dans la consommation finale en énergie au Sénégal.
    Le problème énergétique du Sénégal est ainsi la conséquence d’une politique désastreuse qui menace notre pays. Il s’agit du contrat de la GTI d’une part qui pille les ressources financières du Sénégal et de la garantie financière du payement de la facture pétrolière par la BNP France. Dans ces deux contrats, il n’est nullement question de garantir les intérêts du Sénégal mais de lobbies internationaux au détriment de notre économie. Il est grand temps de rompre ces chaînes qui annihilent toutes possibilités de souveraineté énergétique de notre pays.
    Par ailleurs, le marché mondial du gaz est en pleine mutation avec un prix qui a totalement dégringolé (le prix actuel est de 4 dollars l’unité MBTU à New York). Il serait désastreux pour les consommateurs sénégalais de ne pas sentir cette baisse et nous lançons un appel au gouvernement de s’’atteler à la baisse des tarifs du gaz par souci de réversibilité.
    La Ligue des Consommateurs du Sénégal se demande où va notre pays avec cette pénurie du sucre en morceau et en poudre et son inflation sur le marché intérieur. Malgré l’annonce le mois passé, à grande pompe, d’une importation de 60 000 tonnes de sucre par le Directeur du Commerce intérieur, les consommateurs sénégalais parcourent les boutiques et les marchés à la recherche de ce produit de grande consommation. Nous appelons les autorités en charge de ce secteur de prendre toutes les garanties nécessaires pour approvisionner suffisamment le pays en sucre.
    La recrudescence de la violence en Casamance inquiète la Ligue des Consommateurs du Sénégal qui constate par ailleurs un discours infamant de politiciens à la quête de notoriété autour de ce sujet. Cette situation, qui perdure, risque d’annihiler les efforts de reconstruction et de freiner la production dans les champs d’anacardier, les rizières et autres champs ainsi que le développement du tourisme.
    Elle pense également que le désenclavement de la Casamance et la participation de ce grenier dans la vie économique et sociale du Sénégal, permettront de rompre toutes velléité à des troubles sociaux et donneront à cette région sa véritable place au sein de notre pays.
    La Ligue appelle toutes les forces vives de la nation à une large concertation, prenant en compte la société civile et les religieux en vue d’une solution définitive.
    Contact : Professeur El Hadji NIANG
    La Ligue des Consommateurs
    du Sénégal

  6. c est pas une republique ……..c est du n importe quoi………..wade le voyou fait et defait comme il veut…….ce vandaliste qui devrait etre traduit en justice……..est a ce jour ministre d etat………..c est du jamais vu en afrique………..wade ne respecte pas le s gens de ce pays………grand peupel du senegal il est temps de mettre un terme a cett anarchie……..qui se passe dans ce pays………tant quez la population ne s est revolte………dans des emeutes wade le voyou continuera a seme la pagaille dans ce pays………..Souleymene n dene ait lle courage de demission avant que tu ne soit humilier par ce voyou devant farba…..sinon tu risque d etre ridicule………

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Lutte Sénégalaise : Balla Gaye 2 dirige le combat, corrige Tapha Tine et le terrasse

XALIMANEWS-Ce dimanche à L'arène nationale, Balla Gaye 2, étincelant...

Fortes pluies à Kolda : 2 enfants meurent noyés 

XALIMANEWS-Depuis mercredi, Kolda est sous l'impact de fortes pluies...

Gestion du COUD : Abdou Ndéné Mbodj débusque des cafards

XALIMANEWS-Le nouveau directeur général du Centre des œuvres universitaires...

Nouvelle saisie de cocaïne à l’AIBD : La Douane intercepte une contrevaleur de 3,2 milliards de Fcfa

XALIMANEWS-La Brigade spéciale des Douanes de l’Aéroport international Blaise...