Youssou Ndour « On ne peut pas laisser le pays entre les mains d’une minorité »

Date:

Profitant d’une longue tournée européenne qui l’amènera dans plusieurs pays, Youssou Ndour, le roi du Mbalax a rencontré, mercredi dernier,  les sénégalais de la diaspora vivant dans la ville d’Anvers en Belgique. Au cours, de cette rencontre, le leader du Super Etoile a tenu à réitérer son engagement aux côtés du peuple sénégalais avec son mouvement citoyen « Fekke ma ci boolé ». Faisant preuve d’une ferme détermination, devant des dizaines d’émigrés, il a affirmé qu’il sera toujours du côté du peuple et s’opposera à tous ceux (les politiques et autres..) qui seraient tenté d’anéantir de la confiance du peuple « le Sénégal appartient au peuple, pas à une minorité » a lancé l’artiste.

Nombreux observateurs qui tentaient de soutenir que le lead vocal du Super Etoile avait crée un mouvement citoyen de « circonstance », pour la reconnaissance et le démarrage de sa nouvelle télévision (Tfm), devront vite déchanter.   En effet, Youssou Ndour semble sorti plus que renforcer de ce bras de fer avec certains dirigeants politiques. Ainsi, après l’autorisation de diffuser accordée par les autorités  étatiques à sa télévision, son mouvement « Fekke ma ci boole » remporte un combat.  Ainsi, dans le cadre d’une tournée européenne de deux mois qui le conduira en France, au Luxembourg, en Lettonie, en Allemagne  etc, le roi du mbalax a tenu à remercier tous les émigrés sénégalais vivant au pays du Roi Albert II, en particulier ceux de la ville diamantifère d’Anvers qui s’étaient mobilisés derrière lui pour réclamer l’autorisation d’émettre de sa télévision. A ce propos, dira t-il : « Tfm appartient à tout le monde. Aujourd’hui, nous œuvrons pour que tous les compatriotes, y compris ceux de la diaspora, se reconnaissent dans les programmes de la télévision».  Dans cette lancée, Youssou Ndour a laissé entendre que  « Fekke ma ci boole », son mouvement citoyen  restera toujours du côté du peuple. Comme pour dire chaque chose a son temps, le chanteur  attend le moment venu pour se déployer. « On ne peut pas laisser le pays entre les mains d’une minorité. Le Sénégal appartient au peuple. Je n’ai aucune ambition politique, j’ai mon métier. Cependant, je serais toujours aux côtés du peuple. Notre mouvement compte s’impliquer, à l’avenir, dans la gestion des destinées du pays » a soutenu Youssou Ndour devant la diaspora anversoise venue en masse le rencontrer. Par ailleurs, l’artiste, accompagné de l’entrepreneur Momar Dieng de Liège et de Alioune Diop, président de l’association des Sénégalais de Bruxelles et environs, a réitéré son engagement à œuvrer, à long terme, pour la mise en place de projets sociaux avec les sénégalais de la diaspora.

Bitimrew.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Rapatrié de la France, Imam Kaba en garde à vue à la Dic

XALIMANEWS-L’étau se resserre autour du prêcheur "radical" Sénégalais, Imam...

Justice : Viviane Chidid condamnée à payer plus de 16 millions F CFA à Nsia Assurance 

XALIMANEWS-La chanteuse Viviane Chidid a perdu un procès contre...

Espagne / Passeports : Un véritable casse-tête pour les Sénégalais d’Espagne (Par Momar Dieng Diop)

Depuis quelques années, les Sénégalais d’Espagne font face à...

Tamba : Deux jeunes meurent à cause des fortes pluies

XALIMANEWS-Le début de la saison hivernale a apporté une...