ZIGUINCHOR : MARCHE CONTRE LES COUPURES D’ELECTRICITE Le Pari réussi des journalistes

Date:

Des milliers de personnes ont marché contre les coupures intempestives d’électricité dans les rues de Ziguinchor samedi 30 octobre à l’appel des journalistes de la région. La campagne de désinformation et les explications de la cellule de communication de la Senelec dépêchée dans la capitale du Sud la veille pour faire avorter la marche n’ont pas affecté la détermination des population venues nombreuses dire « halte aux coupures d’électricité ». Ce qui constitue un pari réussi pour la presse locale initiatrice de la manifestation pacifique.

Pari réussi pour la presse régionale de ziguinchor qui a mobilisé ce samedi 30 octobre des milliers de personnes qui n’avaient qu’une seule phrase sur les lèvres : « halte aux coupures d’électricité ». Malgré les agissements de certains qui ont voulu faire avorter la marche par une campagne de désinformation et malgré les explications de la cellule de communication de la Société nationale d’électricité (Senelec) dépêchée dans la capitale du Sud la veille même de cette marche, les populations excédées par les coupures ont répondu massivement à l’appel des journalistes de ziguinchor.

Des journaliste qui parlent de menace sur leur emploi, silence radio, pas d’envoi pour la presse écrite à cause des coupures qui peuvent durer jusqu’à vingt heures, la situation a atteint un seuil critique. Un records d’affluence jamais enregistré dans la région. De l’hôpital Régional de Ziguinchor où cette marche à démarré par des minutes de silences en mémoires aux trois bébés morts à cause des coupures, à la gouvernance point de chute de la manifestation, le désarroi des population était perceptible.

Des marcheurs qui ont scandé des slogans du genre : « nous voulons de l’électricité , Senelec criminelle, ziguinchor fatiguée des coupures … ». Les forces de l’ordre qui encadraient la marche étaient sur le qui-vive. Mais les journalistes déterminés à se faire entendre ont aussi magistralement encadré cette marche extirpant toute velléités de débordement.

Syndicalistes, représentants de partis politiques ( à l’exception du Pds ), mouvement citoyens et religieux, associations, élèves étudiants, professeurs d’universités, femmes du bois sacré, representant du Mfdc (Mouvement des forces démocartiques de Casamance), bref, toutes les couches de la société étaient présentes à cette marche qui a démontré le mécontentement générale des populations du Sud face à cette situation intenable des coupures qui persistent.

La forte mobilisation des forces de l’ordre dés les premières heures de la matinée était révélatrice des appréhensions nourries par certains quant au bon déroulement de cette marche pourtant autorisée. Entre l’intérêt général et les préoccupations personnelles de certains à satisfaire « le prince » les populations n’ont pas une seule fois hésité sur leur choix. Avec des brassards noirs en guise de dépit elles ont bravé le chaud soleil jusqu’à la gouvernance pour remettre le mémorandum au Gouverneur adjoint Paul Dione. Sur place et devant les autorités, les responsables de la Senelec, certains marcheurs ont vigoureusement exprimé le souhait d’être exonères des factures du mois en cours.

En attendant le retour à la normale de la situation, la presse à travers cette forte mobilisation a démontré sa force et sa capacité à se faire entendre. Les populations comptent remettre de telles actions si la situation ne s’améliore pas. Et s’il y a certains qui doivent nourrir beaucoup de regret ce sont ceux-la qui ont fait des pieds et des mains pour faire échouer la marche. Peut être ne savent-ils pas ou n’ont-ils pas compris que même animés par leurs propres intérêts, ils sont aussi victimes de ces coupures.

sudonline.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Culture / Sédhiou : Vers la réglementation de la sortie des Kankourang

XALIMANEWS-Les autorités administratives ont décidé de réglementer les sorties...

Le CRAD s’active pour l’autonomisation des femmes de Dalifort-Foirail

XALIMANEWS-Dans le cadre de son engagement à promouvoir l’autonomie...

Lutte Sénégalaise : Balla Gaye 2 dirige le combat, corrige Tapha Tine et le terrasse

XALIMANEWS-Ce dimanche à L'arène nationale, Balla Gaye 2, étincelant...

Fortes pluies à Kolda : 2 enfants meurent noyés 

XALIMANEWS-Depuis mercredi, Kolda est sous l'impact de fortes pluies...