A la table de… Nabou Yadaan cantatrice, Epouse du lutteur Ouza Sow « Les lutteurs sont les nouvelles Proies des jeunes filles

Date:

Nous sommes arrivés à Guédiawaye après 1h de route à cause de quelques impairs routiers . C’est une jeune fille du quartier qui nous indique du doigt la maison de madame Ouza Sow, Nabou Yadann, notre hôte du mois.

Nabou mbengue, de son vrai nom, habite dans une maison à l’étage peinte en jaune où elle loge avec ses enfants depuis 2ans. Elle nous accueille tout sourire, perruque en dreadlocks, habillée d’un ensemble rouge paré de collier en perles de même couleur et de sabot noir .elle nous installe dans une chambre dans laquelle une agréable odeur d’encens nous divertit, avec autant de photos de son très cher Ouza Sow. Des pots d’encens ornent le lit, des fleurs et tout se dont une « drianké »digne de se nom doit se doter. De l’autre côté de la chambre, une petite télé est posée sur une table à côté de deux valises noires. Une petite fille habillée en jaune lui tourne autour : « c’est ma fille »,nous fait-elle savoir .Quelques minutes après, Pape Mbengue, habillé en Jean, dreadlocks au vent, se présente, c’est le frère de Nabou et c’est lui qui assure ses chœurs .Ensuite, c’est le tour du frère de son père .La soixante révolue, de se présenter .Les discussions à peines commencées ,Ouza Sow passe un coup de fil pour s’excuser de son absence qu’il justifie par un entrainement car l’écurie Fass à un combat à préparer. « Est ce que Nabou se consacre seulement à la lutte ? » non… en plus de la chanson, Nabou est vendeuse de « thiouraye » dont on a senti l’odeur dans la maison.

« Si je suis dans la lutte, c’est pour m’en sortir et gagner ma vie ».

C’est à cause du décès de sa mère que Nabou a quitté la maison conjugale pour revenir à Guédiawaye s’occuper de ses frères et sœurs. « Je suis la fille ainée de la famille .Je me devais de venir à côté de mes petits frères et sœurs pour les aider, car nous avons perdu très tôt notre père et c’est ma mère qui s’occupait de nous .Maintenant elle n’est plus ».Et de poursuivre : « si je suis dans la lutte, c’est pour m’en sortir et gagner ma vie ».Nabou y est, elle y restera contre la volonté de ceux qui veulent qu’elle quitte l’arène. « Si je n’est pas de quoi faire bouillir ma marmite, ce n’est surement pas ses gens qui viendront me donner des chèques ou du liquide ». Fait-elle savoir avant d’ajouter : « la lutte, c’est mon gagne pain ,mais si j’ai un engagement ailleurs , je vais le remplir ».par ailleurs, persifle telle, « je ne suis pas comme les autres ; si on ne m’appelle pas dans une manifestation, je n’y vais pas ».discrète sur le montant de ses cachets , Nabou nous informe : « quelques fois nos « gueers »(noble),nous donnent des sommes qui dépassent largement ce que nous gagnons ».cela dit, « je ne peut pas monter sur les tribunes pour aller prendre de l’argent lorsqu’un de mes « sopés »(admirateur)me le demande ».question de morale et d’éthique personnelles.

Petite anecdote pour illustrer la rivalité malsaine qui existe dans l’arène des cantatrices : « lors du combat opposant Ness à Boy Kaïré au stade Demba Diop à l’occasion du drapeau du ministre Farba Senghor mis en jeu par « Mouniang Production », j’étais sur la liste de ceux qui devaient chanter. En fin de compte, tout le monde chantait sauf moi .jusqu’à ce qu’il reste deux combats avant la fin , j’ai demandé le micro, et quand j’ai commencé à chanter, Kiné Lam s’y est mise aussi, je me suis rapprochée d’elle pour lui dire que c’était mon tour mais elle a continué, quand elle a fini , elle a remis le micro Ndikou Thioune afin que je puisse pas chanter »selon notre hôte du mois , « ces mamans me snobent ;quand je les salue, c’est à peine qu’elles me répondent .pourtant, Kiné Lam est une de mes idoles ,mais je ne m’en fait pas car les gens m’aiment et apprécient mes chansons ».Nabou nous informe que serigne Modou Niang est la première personne à l’avoir invitée à chanter dans la lutte et que, depuis ,c’est elle qui chante dans tous les combats qu’il organise en plus de ceux des autres promoteurs qui font appel à elle ,en dehors des manifestations de…Gaston Mbengue.

Car, rappelons-nous ,Nabou est une femme de principe qui ne se pointe pas là où on ne l’a pas invitée et puis, pour celle qui se considère comme une référence dans le chant des arènes ,la chanson est quelque chose d’inné : Nabou tient le micro depuis l’âge de 7ans .et une référence ne s’abaisse pas .

« On m’appelle tout le temps pour m’insulter, on veut briser mon ménage »

En ce qui concerne la carrière de son époux, Nabou dit avoir entendu toutes sortes de vilaines choses et de méchantes choses, du genre : c’est a cause d’elle qu’Ouza compile les défaites .hors, se défend telle, « avant notre mariage, Ouza avait des victoires comme des défaites ».Ces médisances, elle affirme les gérer en philosophie et fois. En plus, c’est important à ses yeux elle a le soutient de sa belle famille qui l’aime et avec laquelle elle entretient « d’excellents rapports »

La lutte étant actuellement ce qu’elle est, « les lutteurs sont la nouvelle proie des jeunes filles ».mais attention : « que personne ne lorgne ni ne touche a mon mari ! »lance-t-elle menaçante à son tour .Car ,explique telle , « on m’appelle tout le temps au téléphone pour m’insulter ou pour me traiter de tout les noms d’oiseaux .J ’ai même une fois été à la police pour déposer une plainte .Les gens font tout pour briser mon ménage ».mais c’est peine perdue, rétorque Nabou : « mon mari et moi nous nous aimons et c’est Dieu qui le veut ainsi .Il n’y a pas de place pour une autre , j y occupe la première jusqu’à la quatrième place ».

Apres ces mots nous passons à table .un succulent « thiou »à la viande est servi et dévoré en un laps de temps avant de laisser la place aux rafraichissement composés de jus que Amy la voisine de Nabou nous offre avant de prendre congé d’elle , elle a tenu à nous confier quelques astuces de femmes . Nous n’en dirons pas plus …

Par Amy Diallo et Téfaye Loum

Dakarlife Magazine via Galsentv.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

En continu

DANS LA MEME CATEGORIE
ACTUALITES

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Football-Zambie : le TP Mazembé fait volte face, Raindford Kalaba n’est pas mort mais serait placé en coma artificiel

XALIMANEWS-Alors que l'ancien international zambien avait été annoncé disparu,...

Nécrologie : Décès de l’ancien député du PDS, El Hadji Malick Gueye

XALIMANEWS- L'ancien député du PDS, El Hadji Malick Gueye,...