A propos du 50e anniversaire de l « indépendance » du Sénégal. L’édification d’un Etat néocolonial au prix d’un acharnement aveugle sans répit contre la gauche sénégalaise. Par Alla Kane.

Date:

Dans son ouvrage portant sur « les luttes de classes en France » Karl Marx a tenu ces propos : « Après la révolution de Juillet, lorsque le banquier libéral Laffitte conduisit en triomphe son compère le duc d’Orléans à l’hôtel de ville, il laissa échapper ces mots : « Maintenant le règne des banquiers va commencer. » Laffitte venait de trahir le secret de la révolution. » Et Marx, de préciser : « Ce n’est pas la bourgeoisie française qui régnait sous Louis-Philippe, mais une fraction de celle-ci : banquiers, rois de la Bourse, rois des chemins de fer, propriétaires des mines, propriétaires des forêts et la partie de la propriété foncière ralliée à eux. Installée au trône, elle dictait ses lois  aux chambres, distribuait les charges publiques, depuis les ministères jusqu’aux bureaux  de tabac. La monarchie de Juillet n’était qu’une société par actions fondée  pour l’exploitation de la richesse nationale française dont les dividendes étaient pa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Agression de MNF. : Indignation oui, Manipulation non (Par Marvel Ndoye)

Les images sont terrifiantes. L’acte est perfide, mais également...

Cruelle fin de règne (Par Abdoul Aly Kane)

A l’entame de son dialogue national des 26 et...

DE QUOI MACKY SALL EST-IL LE NOM ? (Par Pierre SANE)

Il n’y a rien de plus dangereux qu’un président...

Odeurs de gaz…(Par Amadou Tidiane Wone)

Lorsque l’on assiste à une représentation théâtrale, les scènes...