Bavures policières contre les professionnels des médias : Le ministre de l’Intérieur reçoit la CAP et promet des mesures

Date:

XALIMANEWS-La Coordination des Associations de Presse (CAP) a rencontré, ce jeudi 15 février, le ministre de l’Intérieur, M. Sidiki KABA. L’ordre du jour de cette rencontre concerne des préoccupations majeures pour la sécurité des professionnels des médias dans l’exercice de leur métier.

« La CAP a vigoureusement dénoncé les bavures des forces de défense et de sécurité, en particulier de la Police Nationale, dont certains éléments continuent de violenter des professionnels des médias, notamment des femmes, déployés sur le terrain pour juste exercer leur métier », rapporte un communiqué de l’instance qui regroupe les professionnels des médias.

Elle a souligné au ministre les « mesures prises et les formations dispensées par les associations de presse pour permettre aux journalistes et techniciens des médias d’opérer de manière responsable aux côtés des forces de l’ordre sur le terrain. Malheureusement, malgré ces efforts, les relations se sont détériorées au cours des quatre dernières années. Les professionnels des médias sont désormais pris pour cibles par ceux-là même qui sont chargés de les protéger. Aujourd’hui, force est de constater que ni la carte nationale de presse, ni les gilets ne sont des signes protecteurs face à la furie des FDS ».

« La CAP a fermement protesté contre cette situation anormale et a appelé les forces de l’ordre à faire preuve de raison et de modération », notent les journalistes.


La rencontre, qui a vu la participation du Directeur Général de la Police Nationale (DGPN), de l’Inspecteur Général Seydou Bocar YAGUE, a permis une large concertation. Ces derniers ont tenu à rassurer sur des « mesures qui seront prises pour éviter que de telles situations ne se reproduisent. Il a attribué certains abus et bavures à la jeunesse des éléments de la police opérant sur le terrain, tout en dénonçant, cependant, certains manquements des journalistes et techniciens des médias ».

Le communiqué indique que le ministre de l’Intérieur a salué la volonté de conciliation de la CAP, puis rappelé les « missions des forces de l’ordre et reconnu la légitimité de la colère des membres de la presse. Il a réaffirmé l’engagement de son département à prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter que de telles situations ne se reproduisent. La rencontre s’est conclue par la remise officielle de la lettre de protestation de la CAP ».

« D’autres rencontres sont prévues avec les responsables de la Police Nationale afin de discuter de la mise en place d’un cadre de concertation, afin de définir un protocole d’accord pour une cohabitation pacifique entre la presse et les forces de l’ordre sur le terrain », a ajouté le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE