Bécaye Diop viré du Gouvernement avant le Gamou

Date:

LE MINISTRE DE L’INTERIEUR UN PIED HORS DE LA PLACE WASHINGTON
Bécaye Diop sur du sable mouvant

Sauf miracle, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur Bécaye Diop devrait quitter la place Washington. À l’origine, ses déclarations lors de la cérémonie officielle du Magal, qui ont fini par plonger Tivaouane dans une colère noire. Au même moment où Me Wade avait fini par « cadeauter » la cité religieuse d’une enveloppe de 100 milliards de FCFA comme il l’a fait à Touba.

Même si le président de la République ne l’a pas évoqué lors de la dernière rencontre du conseil des ministres vendredi dernier, il n’en demeure pas moins que la sortie du ministre de l’Intérieur Bécaye Diop à Touba, lors de la cérémonie officielle du Magal, a fini d’embarrasser les plus hautes autorités. À commencer par le président de la République. Selon des sources très sûres, plusieurs officiels ont conseillé à Me Abdoulaye Wade de décharger Bécaye Diop de ses fonctions, ne serait ce que pour calmer certains esprits du côté surtout de Tivaouane. Pour le moment, Wade n’a pas encore pris de décision finale même si deux options lui ont été conseillées. La première, c’est de sortir purement et simplement Bécaye Diop du gouvernement alors que la deuxième est de le « muter » dans un autre département. « Cette affaire est très sérieuse », confie un proche du Président. À la suite des jeunes Tidianes, c’est le porte-parole de la communauté Tidiane lui-même (voir par ailleurs) qui est sorti de sa réserve pour s’insurger contre les propos du ministre de l’Intérieur. Or, Me Wade a tout fait, ces derniers mois, pour que ses rapports avec Tivaouane soient mieux huilés. Déjà, il avait instruit le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, d’inscrire dans le budget 2010 un programme spécial de 100 milliards de FCFA, étalé sur cinq ans à raison de 20 milliards de FCFA par an, pour Tivaouane. Une manière de reconduire le même plan dont a bénéficié Touba. Bécaye Diop est d’autant plus sur du sable mouvant que c’est lui, en tant que ministre de l’Intérieur qui a sous sa « tutelle » les familles religieuses et lieux de culte. On verrait mal, en effet, Bécaye Diop présider la délégation officielle lors du Gamou qui aura lieu dans les prochains jours. Et ce ne sera pas le cas, si l’on en croit des sources autorisées.

Cheikh Mbacké GUISSE

lasquotidien.com

2 Commentaires

  1. le pays ……..vogue de scandales en scandales…………….becaye est comme wade………………a chaque fois qu ils ouvrent leurs boites a betises………..c est un scandales………………..

  2. Voilà où nous méne la politique POLITI…CHIENNE de abdoulaye wade,il a ouvert le bal avec ses déclarations et sa politi…chienne de division et de favoritisme,ben maintenant tout le monde fait comme lui et tant pis la sérenité et la tranquilité du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE