Crise politique au Sénégal : une veillée nocturne organisée à Ziguinchor en mémoire au lycéen décédé Landing Camara

Date:

XALIMANEWS-A Ziguinchor, une veillée nocturne a été organisée mardi soir en hommage au jeune Landing Camara dit Diedhiou (16 ans), décédé le 10 février lors d’affrontements avec les forces de l’ordre, a rapporté Charlotte Idrac envoyée spéciale de RFI à Ziguinchor.

Vendredi et samedi dernier, trois personnes ont été tuées lors de manifestations, à Saint-Louis, Dakar, et à Ziguinchor. Dans cette ville du sud du pays, une veillée nocturne a été organisée mardi soir en hommage au jeune Landing Camara dit Diedhiou (16 ans), décédé le 10 février lors d’affrontements avec les forces de l’ordre.

Selon RFI, une cinquantaine de personnes s’étaient rassemblée avec des bougies, sous un acacia, dans le quartier Grand Dakar de Ziguinchor, fief du defunt Landing Camara, alias Diedhiou. Étaient présents, amis, voisins et représentants de la mairie gérée par l’ex-Pastef d’Ousmane Sonko

Atab Touré venu en mémoire de son « frère spirituel« , a témoigné : « Oui, je le connais bien. On prie tous les jours ensemble dans la même mosquée. Vous voyez le quartier, il fait sombre et malgré tout, on a risqué pour venir ici, pour se soutenir. Qu’on tue les adolescents, ça fait mal au cœur », a-t-il confié, avant d’ajouter : « Même s’ils participent à la marche, ils s’en vont et ils reviennent en paix. Pourquoi ne pas autoriser les marches ? On n’a même pas les mots, on n’arrive pas à comprendre… »

A quelques mètres de là, dans la maison familiale, les parents de la victime préparent l’enterrement : « Ici, on a tous les papiers, on en prépare pour le jeudi. » Pour Mamadou Diedhiou, le grand-père du jeune homme, les autorités n’ont pas communiqué sur les circonstances de son décès, et les enquêtes sur les victimes des troubles qui ont secoué le pays depuis mars 2021 n’ont pas abouti, mais le doyen se dit pourtant « confiant », rapporte RFI. « S’il faut porter plainte, il y a l’avocat qui doit parler, et nous sommes sereins. Ils vont éclairer tout ça. En la justice sénégalaise, on a confiance », assure-t-il. Pour rappel, le lycée Djignabo où étudiait Landing Diedhiou est resté fermé depuis le décès du jeune homme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE