“Drame de Kaffrine. Ils nous rejouent la parodie macabre de 2017” (Par Marvel Ndoye)

Date:

Drame de Kaffrine. Ils nous rejouent la parodie macabre de 2017.

Nous sommes en 2023

A la suite du drame survenu le 8 Janvier 2023 sur la route de Kaffrine, l’accident entre deux bus de passagers ayant entrainé la mort de plus de 40 personnes et causé des dizaines de blessés, le Chef de l’Etat Macky Sall a demandé au Premier ministre Amadou Ba de tenir, dans les plus brefs délais, un Conseil interministériel de mise en œuvre d’un Plan d’urgence de sécurité routière. Ce Conseil Interministériel s’est tenu le Lundi 9 Janvier 2023 à l’issue duquel 22 mesures et recommandations ont été prises et communiquées.

Un dispositif de suivi / évaluation de ces recommandations a été mis en place

Nous sommes en 2017

A la suite du drame survenu le 26 janvier 2017 sur la route de Mallem-Hodar, l’accident entre un camion-citerne et un bus de passagers ayant entrainé la mort de plus de 17 personnes et causé des dizaines de blessés, le Chef de l’Etat Macky Sall a demandé au Premier ministre Mouhammad Boun Abdallah Dionne de tenir, dans les plus brefs délais, un Conseil interministériel de mise en œuvre d’un Plan d’urgence de sécurité routière. Ce Conseil Interministériel s’est tenu le Jeudi 8 Février 2017 à l’issue duquel 6 recommandations fortes ont été prises et communiquées.

Un dispositif de suivi / évaluation de ces recommandations a été mis en place

¤ Voir le Communiqué du Conseil des Ministres du 1er Février 2017

¤ Voir le Communiqué du Conseil Interministériel sur la sécurité routière du 8 Février 2017

Que constate-t-on entre les deux périodes ?

Les mesures de 2017 n’étaient que de la poudre aux yeux, et les mêmes sont annoncées 6 ans plus tard. Par contre, les catastrophes routières se sont empirées, le nombre de morts et de blessés sur les routes a augmenté. Le même président de la république nous joue la comédie. Un autre premier ministre plus fantoche répète les mêmes phrases. Un autre ministre des transports plus incompétent, plus gaffeur, jamais responsable des scandales impliquant les ministères qu’il dirige.

Les conseils interministériels, les conseils présidentiels sous le régime de Macky Sall, se révèlent de plus en plus être des séances de moqueries, des pièces de théâtre pour endormir l’opinion à la suite de catastrophes incriminant la gouvernance Faye-Sall, et des occasions pour prendre des décisions qui cachent des intentions de prédation des deniers publics. Quelques exemples parmi des dizaines :

¤ Le Conseil Présidentiel sur la vie chère. Au lieu de baisses de prix, on a constaté de nouvelles inflations, des pénuries organisées, et des fonctionnaires qui s’enrichissent davantage.

¤ Le Conseil Présidentiel de 2021 sur les Inondations. Il n’a servi qu’à détourner l’attention sur la prédation des plus de 700 milliards de fonds du Plan Décennal de Lutte contre les inondations.

¤ Le Conseil Présidentiel sur le Coronavirus en 2020. Le récent rapport de la Cour des Comptes nous a renseigné du niveau de cleptomanie des dirigeants actuels, même en période de guerre contre un ennemi invisible appelé Covid-19

¤ Et bien d’autres Conseils Présidentiels ou Conseils Interministériels ayant tous eu les mêmes issues. Des mesures en guise de simulacre, suivis de carnages financiers opérés par les auteurs des mesures et leurs amis, du sang et des larmes pour les populations.

Il urge d’en finir avec ce régime de gangsters et des plus subversifs. Mais surtout de ne pas les laisser s’échapper à l’issue de l’alternance de 2024 sans une réédition sans complaisance des comptes et des crimes.

MARVEL NDOYE

Mail : [email protected]

1 COMMENTAIRE

  1. Quel idiot nafèkhe de première catégorie ce Marvel !! Personne ne pourra JAMAIS régler l’indiscipline caractérisée, innée, culturelle, héritée, définitive des sénégalais !! C’est dans notre sang depuis la nuit des temps !! L’État a fait tout ce qu’il pouvait faire, mais personne ne changera les sénégalais. Personne y compris ton menteur populiste, démagogique, violent et sodomiseur de jeunes minettes ton yolom guénio Sonko Violeur !! Pire, avant les élections locales il a tué des dizaines de boubougolos de Pasteef sur la route qu’il a obligé de prendre la route en pleine nuit. Avec ses casseroles sataniques, Sonko Sodomiseur est le sacrificateur et le responsable direct des 41 derniers morts….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Baisse des prix : Les mesures annoncées seront effectives à partir du lundi 24 juin (ministre)

XALIMANEWS- A l'issue de la réunion du Conseil national...

Plaidoyer pour la relance du Prix Africain pour l’Innovation (Par Samba Séne)

Le Prix de l’Innovation pour l’Afrique (PIA) est depuis 6 années dans un coma profond ;...

Sénégalaiseries (Par Ibou Fall)

Une Tabaskrise trop ordinaire…Comme à l’accoutumée, ce lundi 17...