Fièvre hémorragique de Crimée-Congo : Un premier décès enregistré au Sénégal

Date:

XALIMANEWS-Le Sénégal a enregistré, mardi, son premier cas de décès lié à la fièvre hémorragique Crimée-Congo, à Podor. L’annonce a été faite par le docteur Boly Diop, chef de la Division de surveillance épidémiologique au ministère de la Santé et de l’Action sociale.

«Actuellement, nous avons un foyer chaud de la fièvre Crimée-Congo dans la région de Saint-Louis, dans le département de Podor où deux cas, dont un décès, ont été notifiés»,, a-t-il dit lors d’un point de presse.

Il a fait savoir qu’en mai dernier, un cas lié à cette maladie avait été détecté et confirmé dans la région de Matam, dans le nord du pays, après un autre enregistré dans le département de Koumpentoum, dans la région de Tambacounda, à l’Est du Sénégal, deux mois plus tôt.

«C’est une maladie que l’on appelle la fièvre hémorragique Crimée-Congo qui a été détectée cette année pour la quatrième fois», a rappelé le médecin.

«Le plus souvent, a-t-il expliqué, on ne peut pas la différencier du paludisme sur le plan des symptômes, à moins de faire un prélèvement et d’envoyer au laboratoire. C’est une zoonose, elle se transmet de l’animal à l’homme.»

Il a précisé que l’animal infecté ne développe pas de symptômes, mais la transmission ne peut se faire que par l’intermédiaire d’une piqûre de tiques, “ces petites bestioles qui piquent les animaux sucent leur sang, ce qui peut transmettre la maladie à l’homme».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Situation politique du Sénégal : le secrétaire général de l’ONU suit de près la situation du Sénégal

XALIMANEWS-Le Secrétaire général de l'organisation des nations unies suit...

[Vidéo] Place de la Nation : Une douille de balle ramassée…

XALIMANEWS-Une douille de balle a été ramassée, cet après-midi,...

[Images] Échauffourées à la Place de la Nation : Thierno Bocoum « gazé et blessé » 

XALIMANEWS-Ce vendredi, les leaders nationaux ont émis un appel...