Football-CAN 2023/Huitièmes : choc dramatique entre le solide Sénégal et la miraculée Côte d’Ivoire, pour une place en quarts

Date:

XALIMANEWS-Ce lundi 29 janvier 2024 au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro à partir de 20 heures GMT, le Sénégal et la Côte d’Ivoire vont s’affronter pour un choc dramatique dans le cadre des Huitièmes de finales de la CAN. Un favori va tomber ce soir. Les champions d’Afrique costauds et assez conquérants feront face à des adversaires miraculés et qui ont besoin de se ressaisir devant leur public. Quel match !

Champion en titre, le Sénégal leader de la poule C avec trois sorties gagnées avec panache ne s’attendait pas à rencontrer, de sitôt, le pays hôte de la compétition. De son côté, la Cote d’Ivoire n’imaginait pas se retrouvait en huitième face au favori numéro 1 de la compétition. Mais le vin est tiré et il faut le boire. Et dans toute compétition il faut apprendre à battre les ténors si on veut devenir champion.

les Lions de la Teranga, crédités d’une phase de poules presque aboutie avec trois grosses victoires, devant la Gambie (3-0), le Cameroun (3-2) et la Guinée (2-0), vont aborder ce match avec beaucoup de certitudes. Le champion d’Afrique en titre présente un bloc très homogène, qui produit un bon jeu, faisant preuve de beaucoup d’humilité en alliant solidité défensive (1 but encaissé) et efficacité offensive (8 buts marqués). En face, la Cote d’Ivoire qualifiée miraculeusement en position de meilleure troisième, a effectué une phase de groupe très mitigée, se contentant d’une victoire devant la Guinée Bissau (2-0) et de deux défaites face au Nigéria (1-0) et celle mémorable face à la Guinée Équatoriale (4-0). Avec 2 seuls buts marqués et 6 concédés, la sélection ivoirienne est loin d’être brillante. Pour ce choc, les Sénégalais partent avec la faveurs des pronostics, avec un groupe qui vit bien et au sein duquel émergent en plus des cadres Édouard Mendy, Sadio Mané, Ismaila Sarr, Kalidou Koulibaly, Krepin Diatta, les jeunes comme Lamine Camara et Pape Matar Sarr. Seule équipe a avoir remporté tous ses 3 matchs de poule, la sélection sénégalaise devrait être très difficile à jouer. La Côte d’Ivoire, n’aura rien à perdre mais tout a gagner et une défaite face au champion en titre ne vas pas faire scandale, après son parcours en phases de groupe assez catastrophique. Par contre, une victoire apporterait beaucoup sur le plan psychologique pour la suite du tournoi.

Mais que ça ne va pas être une partie de plaisir pour Seko Fofana, Ibrahima Sangharé, Frank Kessié et autres. Réussir le pari de bouter ce Sénégal dans la compétition, est une autre paire de manche car les protégés d’Aliou Cissé respirent la forme, font preuve d’un esprit de compétiteur remarquable et ne sont pas prêts d’abandonner leur couronne à qui que ce soit. Avec beaucoup de certitudes dans son jeu, des joueurs qui se comprennent dans un bloc au savant mélange de jeunes et d’anciens, le vainqueur de l’édition précédente est parée pour rester dans la compétition, face à un adversaire qui devrait bénéficier de l’apport de son public pour se sublimer.

Mais, toujours est-il que quel que soit l’issue de ce choc, ce serait dramatique pour le perdant. On imagine mal le Sénégal avec son groupe fabuleux se faire sortir de la compétition à ce stade de la alors qu’une défaite ivoirienne fera vraiment jaser dans la mesure où le pays hôte ne s’attendrait pas se faire bouter de sa CAN de sitôt, avec seulement 1 succès en 4 rencontres. Quel drôle de drame va se jouer à Yamoussoukro ce soir, entre deux favoris pour le sacre final, obligés de se croiser très tôt dans cette 34e édition de CAN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Salernitana: Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

XALIMANEWS- La fin de l’histoire est proche entre Boulaye...

Rassemblement de FIPPU : Un gros incident est survenu, les FDS tirent des grenades lacrymogènes

XALIMANEWS- Le rassemblement pacifique du front FIPPU s'est terminé...

Répression de manifestants et cas de tortures : Birahim Seck exige une enquête sur les procédures de recrutement des FDS depuis 2020

XALIMANEWS-Le Forum civil, section/ Transparency Sénégal n'est pas favorable...