Football-Ligue des champions AFC/Groupe D/J2 : les autorités saoudiennes auraient demandé au club Al Hilal de Koulibaly de rentrer au pays après les provocations d’avant match Sepahan/Al Ittihad

Date:

XALIMANEWS-Les tensions sont palpables entre l’Iran et l’Arabie saoudite depuis hier, suite à l’annulation du match devant opposer le club local Sepahan à Al Ittihad de l’Arabie Saoudite.

Pour rappel, Al Ittihad le club saoudien où joue Benzema devait rencontrer le club iranien de Sepahan mais la rencontre a du finalement être annulée. Et pour cause ? Une statue de Qassem Suleimani (général iranien tué en 2020 considéré comme un héros national dans son pays, mais qualifié de terroriste par l’Arabie saoudite, ndlr) se trouvait à l’entrée de la pelouse. Une provocation pas du goût du club saoudien, qui a décidé de ne pas disputer cette rencontre de la 2e journée des phases de groupes de la Ligue des champions AFC. Depuis la tension est à son paroxysme entre les 2 pays.

La confédération asiatique (AFC) a annulé la rencontre, qui devrait se tenir sur terrain neutre, pour des raisons de sécurités évidentes. Mais ce n’est pas fini. Mais face à cette provocation, les autorités saoudiennes auraient demandé à l’équipe d’Al-Hilal de rentrer au pays et donc de ne pas disputer son match à Téhéran. Pour le moment, le club de Neymar est toujours sur place, mais les tensions ne faiblissent pas selon une information et des images fournies par Iran International. La municipalité de Téhéran a en effet installé des portraits de Soleimani dans certaines zones de la ville et les mots « ils ont peur de ses yeux » sont écrits dessus. Pour rappel, le coup d’envoi du match est censé être donné à 18h, heure locale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE