Il reprend la tête du Pvd : Kara rompt avec Sokhna Dieng

Date:

Nommée en août 2009, Sokhna Dieng Mbacké n’aura tenu que deux ans et demi à la tête du Pvd. Un parti qui est, désormais, repris par son président fondateur, Serigne Modou Kara Mbacké.

Sokhna Dieng Mbacké n’est plus la présidente du Parti pour la vérité et le développement (Pvd). Ainsi en a décidé son mari, le président fondateur et guide spirituel du Pvd, Serigne Modou Kara Mbacké. Dans un communiqué laconique, Kara informe, sans rentrer dans les détails, avoir désormais repris en main son parti. Et mis en place, pour l’occasion, un comité de pilotage composé de 12 personnes. Cette reprise en main du Pvd par son guide entraîne aussi le gel des titres affectés antérieurement aux membres fondateurs. ‘(…) Les titres affectés antérieurement aux membres fondateurs sont tous gelés jusqu’au Congrès et toute tâche à faire sera désormais assurée par le Comité’, ordonne Sérigne Modou Kara Mbacké.
Que s’est-il donc passé ? Le communiqué n’a pas apporté de réponse à cette question.

Seulement le marabout politicien n’en est pas à son premier coup. Avant ‘l’intronisation’ de Sokhna Dieng Mbacké en août 2009, le guide du Pvd avait repris le parti alors dirigé par Ibrahima Sall. L’actuel président du Model avait été porté à la tête du Pvd en mai 2008, après le ‘retrait’ de Serigne Modou Kara Mbacké. ‘C’est à la suite de réflexions menées par des experts commis par le guide Serigne Modou Kara Mbacké que de nouvelles orientations sont prises et une nouvelle organisation du parti qui passe par sa massification adoptée’, confiait Ibrahima Sall.

Un poste de président et un secrétariat exécutif national constitué de quatre-vingts membres avaient été créés. Serigne Modou Kara lui-même justifiait la création du poste de président du parti par une volonté de prendre du recul par rapport à la chose politique. Mais surtout par une volonté de donner au Pvd de nouvelles orientations et une nouvelle organisation. Le poste sera, par la suite, suspendu après le départ d’Ibrahima Sall. Puis retour à l’ancienne formule, avec la nomination de son épouse à tête du parti.

Cette nomination de Sokhna Dieng Mbacké était d’ailleurs perçue par les proches du guide du Pvd, comme une volonté de ‘bien positionner’ le parti aux échéances de 2012.

Créé en 2004 par Serigne Modou Kara, le Pvd n’est ni un parti de contribution, ni un parti d’opposition. Mais, ‘essentiellement, un parti de régulation de la vie nationale qui devrait être rythmé par son credo : Vérité, Droiture, Transparence’, aiment à rappeler ses membres.

Yakhya MASSALY

walf.sn

2 Commentaires

  1. « Nommée en août 2009, Sokhna Dieng Mbacké n’aura tenu que deux ans et demi à la tête du Pvd. »

    Il faudra sortir les batonnets mon gars ou faire des relectures

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Rassemblement de FIPPU : Un gros incident est survenu, les FDS tirent des grenades lacrymogènes

XALIMANEWS- Le rassemblement pacifique du front FIPPU s'est terminé...

Répression de manifestants et cas de tortures : Birahim Seck exige une enquête sur les procédures de recrutement des FDS depuis 2020

XALIMANEWS-Le Forum civil, section/ Transparency Sénégal n'est pas favorable...

Rassemblement du Front FIPPU : La coalition Diomaye Président lance le mot d’ordre

XALIMANEWS- C'est d'abord une invite à "se mobiliser massivement"....