Implication directe dans la gestion de la crise de l’énergie : Wade vole au secours de Karim

Date:

Me Wade a décidé de faire face à la crise de l’énergie qui a fini de plonger le Sénégal dans les ténèbres. Hier en Conseil des ministres, il a mis sur pied un Conseil national de l’Energie. Une sorte de task force qui se réunira chaque semaine pour évaluer la situation. A côté de ce conseil, sera créé un fonds d’approvisionnement pour l’achat de combustible qui sera géré personnellement par Me Wade. Ce qui fera du chef de l’Etat le vrai Pdg de la Senelec.

Les émeutes contre les coupures d’électricité qui ont éclaté ce mercredi un peu partout dans la ville de Dakar et sa banlieue, n’ont pas laissé le chef de l’Etat indifférent. En effet, au cours du Conseil des ministres tenu hier, Me Wade s’est penché sur la situation de la Senelec. Et la première mesure a été la mise sur pied d’un Conseil national de l’Energie sur proposition du ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie, Karim Wade. ‘Comme il existe déjà un Conseil national de la Sécurité qui se réunit tous les lundis, il existe désormais un Conseil national de l’Energie qui se réunira chaque semaine au Palais autour du président de la République’, informe une source proche du Palais. Ce Conseil national de l’Energie, nous dit-on, sera chargé, selon le communiqué du Conseil des ministres, de ‘suivre, superviser, contrôler et évaluer la mise en œuvre du plan d’urgence et du plan de restructuration du secteur de l’Energie dénommé plan Takkal. Ce Conseil national définira aussi les orientations et prendra les mesures nécessaires pour résorber de manière définitive et durable la crise de l’énergie’. Il sera composé du chef de l’Etat, du Premier ministre, du ministre de l’Energie, du ministre des Finances, du ministre de l’Environnement, des directeurs généraux de la Sar et de la Senelec, d’un représentant des consommateurs et d’un membre du Comité de restructuration de la Senelec. Il est également prévu la mise sur pied d’un Secrétariat permanent à l’Energie chargé ‘de la mise en œuvre des décisions prises par le Conseil national de l’Energie ainsi que du suivi quotidien des mesures du plan Takkal. Ce Secrétariat permanent sera co-présidé par le ministre de l’Economie et des Finances et le ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des infrastructures et de l’Energie’.
L’argent étant le nerf de la guerre, le chef de l’Etat a décidé la création d’un Fonds spécial de soutien pour le secteur de l’Energie qui devra ‘sécuriser les achats de combustible et d’électricité de la Senelec’. Une sorte de ‘caisse noire’ pour la Senelec. Ce fonds, ajoutent nos sources, sera géré directement par le président de la République qui, ainsi, veut sécuriser l’approvisionnement. ‘Désormais, la Senelec va retourner à l’orthodoxie de son métier qui est de se limiter à fournir et à distribuer de l’énergie. Avec ce fonds géré personnellement par le chef de l’Etat, nous serons à l’abri de certaines erreurs comme l’achat de mauvais combustible ou autres’.

En outre, l’Apix sera mise à contribution à travers un programme de renforcement des capacités de la production d’électricité évalué à 180 Méga Watt dont 50 Méga Watt seront déployés immédiatement. En effet, les banques ayant fermé les robinets, il reviendra maintenant à l’Apix la mission de rechercher des fonds pour la production. Tout cela sera géré directement par Me Wade. Ce qui fera de lui le véritable Président directeur général de la Senelec.

En plus de ces décisions prises hier matin en Conseil des ministres, le ministre de l’Energie a annoncé hier des ‘mesures exceptionnelles’ visant à faire face à la crise énergétique qui secoue le pays. ‘La crise va permettre au Sénégal de mettre en place très rapidement un nouveau secteur de l’électricité répondant à nos objectifs, à notre volonté d’émergence économique, à notre volonté d’éradiquer la pauvreté et surtout à notre volonté de distribuer de l’électricité en quantité suffisante et à un prix abordable pour les Sénégalais’, peut-on lire dans un communiqué du ministère de l’Energie. ‘Toutes ces mesures entrent en droite ligne du plan Marshall déclenché il y a quelques jours par le ministre d’Etat Karim Wade pour sortir définitivement la Senelec des ténèbres’, commente un proche du ministre de l’Energie.

Georges Nesta DIOP

walf.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Natte, chapelet en argent, Saint Coran : Les cadeaux du Khalife au Président Diomaye

XALIMANEWS- Pour sa première sortie officielle, le Chef de...

Les premières images de Diomaye à Touba

XALIMANEWS- Le Président Bassirou Diomaye Faye est bien arrivé...

Première sortie officielle : Le Président Bassirou Diomaye Faye se rend à Touba, ce lundi

XALIMANEWS- Pour une première sortie officielle, le Président de...

Le déclassement de la bande filaos traité à la Cour Suprême le 25 Avril

C’est un grand pas qui vient d’être franchi. En...