Invalidation du report de l’élection présidentielle : Dr Abdourahmane Diouf « ne félicite pas le Conseil constitutionnel » mais « se réjouit de la décision prise aujourd’hui »

Date:

XALIMANEWS-Le Docteur Abdourahmane Diouf, candidat recalé à l’élection présidentielle, dans l’Édition Spéciale de TFM animé par Pape Ngagne, est revenu sur la décision du Conseil constitutionnel d’invalider le report de l’élection présidentielle, ce jeudi.

« Mon premier mot, j’entends tout le monde dire, aujourd’hui on félicite le Conseil constitutionnel du Sénégal, moi personnellement Abdourahmane Diouf, je ne félicite pas le conseil constitutionnel. » A réagi l’opposant et ex de Reewmi . Cepandant, il approuvé l’invalidation du report de l’élection presidentielle. « Je me réjouis de la décision prise aujourd’hui par le conseil constitutionnel, parce qu’il a dit le droit. » Le président du parti AWALÉ d’e poursuivre, « Faut pas oublier que si ce qui se passe au Sénégal depuis, est essentiellement la faute du Conseil constitutionnel. » Ass de rentrer dans les détails.« Moi je suis candidat, je sais comment le Conseil constitutionnel m’a abusé, Quand j’ai fait mes recours je sais comment ils ont été traités et je pense qu’il (le CC) n’a pas fait parler le droit, puisque le Conseil n’avait pas voulu reconnaître ses erreurs. A fustigé le candidat, qui a été assez classe après l’invalidation de sa candidature par le CC, qui le prive des joutes électorales. « Mais par esprit républicain,voire par esprit de patriotisme, si on arrive à un certain stade, je me dis que ma personne Abdourahmane Diouf, ne doit pas être au dessus de l’intérêt du Sénégal. Donc j’ai été abusé mais fallait que je laisse le processus continuer. »

2 Commentaires

  1. Parfaitement en phase avec lui. Le processus electiral était piège par le dialogue sans que l’on s’en rende compte car ce contrôle des parrainages est juste une farce pour sélectionner les candidats. Tous les candidats du second tour auraient pu passer s’ils avaient eu un meilleur tirage. Cette réforme c’est celle de trop,

  2. Et quels sont tes griefs contre le conseil constitutionnel pour nous faire avaler cette couleuvre ? Car nous en avons tellement avalé dans ce pays que nous souffrons présentement d’indigestion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE