Karim Wade en banlieue: La Boucle de Dakar enfin lancée, l’Imam Youssoufa Sarr frôle l’humiliation

Date:

La Senelec signe la convention de financement avec la Chine populaire

Le ministre d’Etat, fils du président de la République, avait besoin d’un événement particulier pour justifier sa présence en banlieue. Il a profité de la cérémonie de signature de la convention de financement de la Boucle de Dakar, pour voler la vedette à Samuel Sarr, le ministre de l’Energie.

Par Abdou Latif MANSARAY

ImageHier, le ministre d’Etat Karim Wade s’est rendu à Guédiawaye, plus précisément à l’agence de la Senelec du département, pour une cérémonie de signature de la convention de financement entre le Sénégal et la République populaire de Chine.  L’objet de cette cérémonie visait la résolution durable des difficultés d’alimentation en énergie électrique de la ville de Dakar et sa banlieue, grâce à un ambitieux projet dénommé : «Boucle 90 KV de Dakar, renforcement et extension du réseau de distribution».
A la demande du ministre Karim Wade, l’imam Youssoufa Sarr va formuler une prière pour la réussite de  ce projet. Après quoi, le Dg de la Senelec, Seydina Kane, dira : «Cette cérémonie marque une étape importante, une de plus j’allais dire, dans la volonté constante du chef de l’Etat, Maître Abdoulaye Wade, de renforcer les capacités du service public de l’électricité et de faciliter l’accès à l’électricité aux populations les plus défavorables.»
Le ministre de l’Energie, M. Samuel Sarr, expliquera que, le projet, d’un montant de 32 milliards de francs Cfa, consiste à réaliser sur le plan technique, la construction de 474 postes de transformation, le déroulage de 354 Km de câble souterrain, 30 KV de 276 Km câble de réseau basse tension, appuyés par une cartographie du Système d’information géographique. «Dans ce même sillage le Sénégal va installer prochainement une usine d’assemblage de lampes Lbc dans la banlieue de Dakar, afin de couvrir les besoins de notre pays et répondre à la demande des pays de la sous-région, tout en ouvrant des perspectives à l’emploi des jeunes». Il ajoutera que le projet signé par le ministre Karim Wade et l’ambassadeur de Chine populaire, consolidera les ambitions pour un Sénégal émergeant.
Le ministre d’Etat Karim Wade a expliqué sa volonté de présider personnellement la cérémonie de signature de la convention de financement, par son impact positif sur la vie des populations de la banlieue de Dakar. Il assure que ce projet améliorera la vie de plus de 3 millions de Sénégalais. «Il permettra a 150 000  foyers supplémentaires d’accéder enfin à l’électricité». Il assure que les élèves apprendront leurs leçons dans de meilleures conditions. Et que les denrées alimentaires seront mieux conservées par les ménages, tandis que les quartiers seront mieux sécurisés.

INCIDENT : L’Imam Youssoufa Sarr frôle l’humiliation


Karim Wade, à peine installé, a demandé à l’Imam Youssoufa Sarr de formuler une prière pour la réussite de l’événement. Ce dernier, a à peine pris le micro, que Mme le maire Woré Sarr se lève et lui lance des propos durs. «Il n’est pas un personnage respectable. Aujourd’hui, il ne devrait même pas se présenter ici. Il a toujours demandé à la population de faire des marches contre le gouvernement. Lâche qu’il est.» Ne s’en limitant pas à ces propos, elle se lève et se dirige vers la table d’honneur, pour arracher le micro à l’Imam Sarr. Elle sera interpelée par des agents de la sécurité, ainsi que par certains confrères, qui l’ont appelée au calme. Il a fallu quelques minutes pour ramener la sérénité dans les esprits.

lequotidien.sn

PS: Titre choisi par xalima

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Non à la dictature, oui au rétablissement de l’Etat de droit (Par Delta Piso)

L'indifférence d'un peuple est la première force d'un régime...

Décès de l’étudiant Alpha Tounkara à l’UGB : Sidiki Kaba « innocente » les Forces de défense et de sécurité

XALIMANEWS-Le ministre de l'Intérieur, Sikidi Kaba a rapporté que...

Nos universités ne sont pas des stands de tir ! (Par Babacar Ndiaye)

« UGEBISTES » Abdourahmane Diouf, Cheikh Tidiane Dieye, Ousmane Sonko….., Collègues...