l’imam de la mosquée des HLM Grand Yoff qualifie de ‘’très légers’’ les arguments avancés pour justifier la mort de ben Laden

Date:

Les arguments avancés par les Etats Unis d’Amérique pour justifier la liquidation physique d’Oussama ben Laden, le leader d’Al Qaïda, sont ‘’très légers’’, a estime, vendredi à Dakar, l’imam de la mosquée des HLM Grand Yoff, au cours de son sermon.

’’Non, les arguments avancés par les Américains pour justifier la liquidation physique ne tiennent pas la route’’, a déclaré Ahma Fofana.

Oussama ben Laden a été tué dans la nuit de dimanche à lundi par un commando des forces spéciales américaines dans sa résidence d’Abbottabad, à une centaine de kilomètres au nord de la capitale pakistanaise Islamabad.

Le président américain Barak Obama avait décalré à l’occasion :‘’au peuple américain et au monde que les Etats-Unis ont mené une opération qui a conduit à la mort d’Oussama ben Laden, le chef d’al-Qaïda, un terroriste responsable du meurtre de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants innocents’’.

L’imam de la mosquée des HLM Grand Yoff a estimé que les arguments avancés pour justifier l’assassinat de ben Laden ‘’rappellent ceux donnés lors de l’attaque armée contre l’Irak’’.

A cette période, ils avaient annoncé que le régime de Saddam Hussein détenait des armes de destruction massive et que l’intervention armée devait servir à anéantir cet arsenal, a rappelé le guide religieux dans son sermon.

‘’Où sont ces armes ? C’était cousu de fil blanc. Et les arguments avancés pour justifier la liquidation de Ben Laden sont du même tonneau’’, a-t-il encore affirmé.

‘’En réalité, toutes ces interventions ne sont dirigées que contre l’Islam dont la propagation et le dynamisme à travers le monde gênent beaucoup de personnes’’, a estimé le responsable religieux.

Dans son allocution annonçant la mort du leader d’Al Qaïda, le président Obama a rappelé que ‘’nous devons également réaffirmer que les Etats-Unis ne sont pas en guerre contre l’islam et ne le seront jamais. J’ai bien fait comprendre, tout comme le président Bush l’a fait juste après le 11/9, que notre guerre n’est pas dirigée contre l’Islam’’.

Ahma Fofana a évoqué, dans le même sermon, la situation en Libye, en Afghanistan et dans d’autres pays musulmans ‘’avant d’appeler les musulmans à ouvrir les yeux sur ce qui se passe dans le monde’’.

SD/AD

AFP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

ONU : Abdoulaye Bathily démissionne

XALIMANEWS- Le diplomate sénégalais, Abdoulaye Bathily, a démissionné de...

Fonction publique : Le Ministre instaure le pointage obligatoire

XALIMANEWS - C'est à croire que l’ère du laisser-aller...

Lettre ouverte aux sorcières (Par Marvel Ndoye)

A vous qui vous reconnaitrez. Changer les mots «...