Le Ministre de l’Intérieur accentue la vengeance sur les sénégalais ( Par Marvel Ndoye)

Date:


Nous avons vu les décisions du Président, de son Ministre de l’Intérieur, et de son Ministre des Transports Terrestres, pour des mesures prises à la va-vite portant restriction de certaines libertés élémentaires, et instaurées sciemment sans aucune mesure d’accompagnement, ceci afin de les rendre plus cruelles pour les sénégalais.  

 

En effet il semblerait qu’ils ne pardonnent pas aux sénégalais de les avoir très tôt désavoués après l’alternance 2012, en les obligeant à briser toutes les barrières du libre jeu démocratique pour avoir un second mandat. C’est pour cela qu’ils ont dû écarter de façon grossière tous les candidats sérieux, Khalifa Sall, Karim Wade en tête, mais également tous les candidats coincés par un parrainage orienté.

 

Ils savent qu’ils y ont vaincu sans gloire, et que cela ne se passera pas ainsi pour 2024, même si ils se risquent à une supercherie au 3ème mandat. Ils sont conscients que les nombreux scandales sont là à attendre qu’ils tombent.

 

Alors quelle belle occasion de se venger grâce aux pouvoir que leur donne l’Etat d’Urgence, le Couvre-Feu, la fermeture des frontières, même à leurs propres compatriotes.

 

Non content d’avoir organisé la bastonnade des sénégalais par des forces de l’ordre durant le couvre-feu, Aly Ngouille Ndiaye s’attèle à les empêcher de circuler, quel qu’en soient les raisons, à les empêcher de travailler, à causer la fermeture ou faillite de commerces et sociétés.

 

Il organise la confusion concernant les « autorisations de circuler » inter-régions, même en heures ouvrables, empêchant à des milliers de citoyens de faire leur travail, à des sociétés d’exécuter leurs obligations et contrats, à des familles séparées provisoirement de se regrouper, à des citoyens de se soigner.

 

Les Préfets ont visiblement reçu carte blanche de refuser au maximum de citoyens de se déplacer, sans aucune raison ou explication à leur donner. Lorsqu’ils en délivrent, c’est au bout de 2 ou 3 jours après la demande, quelle qu’en soit l’urgence. Nous avons aussi noté que ces autorisations étaient monnayées dans certaines préfectures.

 

Une liberté élémentaire est ainsi devenue objet de deals, d’enrichissement illicite, de corruption, de vengeance.

 

Et le 7 Avril 2020, profitant d’un fait divers de jeunes fils à papa que l’on disait avoir reçu des autorisations spéciales de déplacement, le Ministre sauta sur l’aubaine pour suspendre toute nouvelle délivrance d’autorisation de déplacement, prétextant que c’est à cause de l’augmentation des « cas communautaires Covid-19 ». Finalement c’est un policier intéressé dépendant de son ministère qui a servi d’escorte aux jeunes.

 

Depuis ce 7 Avril 2020, allez essayer de faire une demande d’autorisation de circuler, que ce soit pour faire votre travail, une urgence médicale, ou pour toute autre raison très valable, vous comprendrez pourquoi Donald Trump traite certains Etats de « pays de merde ». Visez un peu :

 

1° Vous allez à la Préfecture pour votre demande de circuler. Vous vous entendez dire : « C’est maintenant au Ministère de l’Intérieur qu’il faut s’adresser ».

 

2° Vous allez alors déposer la demande au Ministère de l’Intérieur, vous vous entendez dire : « ce sera peut-être délivré dans quelques jours, mais aucune date précise ». Deux jours après si vous revenez, le service courrier vous informe que c’est beaucoup trop tôt.

 

3° Si vous passez à partir du 10 Avril au Ministère de l’Intérieur pour une nouvelle demande, vous vous entendez dire : « Y’a à nouveau changement, c’est à présent à la Préfecture qu’il faut s’adresse pour les demandes ».

 

4° Vous allez le même jour à la Préfecture, vous vous entendez dire « Retournez au Ministère de l’Intérieur. Nous ne sommes pas au courant d’un changement »

 

Lorsque vous expliquez les problèmes que toute cette cacophonie est en train de causer à votre personne, à votre société, à votre commerce, à votre famille, vous aurez juste droit à un sourire de quelqu’un fier de vous avoir emmerdé, fier de vous faire perdre des moyens, fier de vous montrer le pouvoir qu’il a sur vous, fier de vous écraser, …. Bref des attitudes typiques au Sénégal, et surtout à son administration qui est convaincue que son rôle de briser du sénégalais.

 

Lorsqu’il ne vous fait pas bastonner, ou vous empêche sans raison de circuler, le Ministre fait confisquer vos véhicules pour des semaines, voire définitivement, vous privant de votre outil de travail ou de votre bien acquis à la sueur du front.

 

En effet nous avons tous noté que la Police ou la Gendarmerie lancée aux trousses des sénégalais par Macky Sall et son Ministre de l’Intérieur se targue régulièrement d’avoir mis quotidiennement en fourrière des centaines de véhicule. En effet profitant de l’Etat d’Urgence, les sanctions sont maintenant exclusivement la mise à la fourrière du véhicule pour des semaines ou mois espérant qu’il puisse s’abimer, que le propriétaire puisse en souffrir ou tomber dans la déchéance si c’était son principal outil de travail.

 

On voit bien que tout cela dénoté de la méchanceté à l’état pur qui n’a rien à voir avec la lutte contre la propagation du Covid-19. Cette pandémie est même devenue une aubaine pour se venger ou s’enrichir pour certains.

 

Malgré l’absence totale et délibérée de mesures d’accompagnement, nous encourageons les sénégalais à respecter le couvre-feu comme ils le font à 99,99999%, à limiter les déplacements non essentiels, à se faire dépister si ils ressentent des symptômes du Covid-19.

 

Inutile de recommander quoi que ce soit à ce Ministre de l’Intérieur qui fait chaque jour pire. Lui, son personnel, sa famille, ses proches, ses militants ne souffrent d’aucune des restrictions qu’il fait imposer aux sénégalais par abus de pouvoir. L’heure des comptes arrivera bientôt. Chacun doit d’abord compter que sur lui-même pour lutter contre le Covid-19 et ses effets.

 

MARVEL NDOYE

E-mail : [email protected]

2 Commentaires

  1. Foutaises et bêtes spéculations rek ! Il y a eu des risques de corruption dans la délivrance des autorisations, c’est pourquoi tout a été recentralisé au ministère de l’intérieur ! C’est une ecellente décision. Donc arrêtez de mentir et de prendre les sénégalais pour des cons ! Si vous êtes en France ou ailleurs en Europe, essayer une seconde de sortir de chez vous sans autorisation, vous verrez qu’on ne peut défendre ce genre conneries qu’au Sénégal…. quel idiot…

    • Lemzo répondeur automatique et sans cervelle
      Lis mieux. Il dit bien que cette décision de tout ramener au Ministère de l’intérieur n’a pas duré 48 heures, et l’on repond déjà aux demandeurs de retourner dans les préfectures

      Je pense que c’est plutôt toi qui n’es pas au Sénégal et es loin de vivre les mêmes souffrances que les sénégalais, causées par les charognards qui ne s’arretent jamais de voler et d’essayer de punir l’autre.

      Dieu voit tout. Les rats comme toi ne servent a rien au Sénégal ni a ton prochain

      OBSERVATEUR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Reforme de la justice : Regarder globalement pour agir sur les lois et les institutions (Par Mamadou Kassé)

L'initiative des nouvelles autorités d'envisager la réforme de la...

L’homosexualité en question (Par Pr Makhtar Diouf)

Au Sénégal la question de l’homosexualité et du lesbianisme...

Droits de l’homme. Sénégal un pays de merde (Par Marvel Ndoye)

Ce qui se passe au Sénégal n’existe nulle part...