Le régime libéral n’est pas seulement corrompu, mais il est un corrupteur hors pair selon Robert Sagna

Date:

Les camarades de Robert Sagna sont très amers contre la gestion des affaires du régime libéral de Wade qui, selon eux, a fini de montrer qu’il n’est pas seulement corrompu mais surtout un corrupteur hors pair. «Par ses agissements, telles ses folies dépensières pour séduire l’électorat, le parti au pouvoir a fini d’illustrer qu’il n’est pas seulement corrompu, mais surtout un corrupteur hors pair)». Parce que « la corruption continue de gangréner la société sénégalaise».
Le courroux du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie/Takku defaraat senegaal (RSD/TDS) est aussi courroucé par l’organisation du lancement des festivités du cinquantenaire qui est selon lui un événement de plus pour le parti démocratique sénégalais (PDS).
«Cet évènement a été une cérémonie de plus dans la liste des rencontres nationales que le PDS a toujours transformées en meetings politiques et que le contribuable sénégalais est tenu de financer de gré ou de force. Parce que c’est son argent qu’utilise le PDS pour financer son maintien au pouvoir » ont déclaré les camarades de Robert Sagna.
Heureusement, selon eux, que cette date a montré que les Sénégalais ont tourné le dos au régime libéral. «En ce qui concerne le lancement, le samedi 13 février 2010, du cinquantenaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale, le Bureau Politique se rassure davantage que les sénégalais ont tourné le dos au régime d’Abdoulaye WADE depuis le 22 mars 2009» ont remarqué Robert Sagna et compagnie.
Aussi, la question énergétique a été, largement, évoquée par les socio-démocrates. Le Bureau politique du RSD/TDS estime que « depuis 2000, le prix de l’électricité est passé du simple au triple et coûte très cher aux citoyens sénégalais et aux entreprises ».
Pire, les délestages se poursuivent, causant d’énormes désagréments aux ménages.
Le plus incompréhensible pour les camarades de Robert Sagna dans cette gestion est que «la seule réponse que ce régime incompétent continue de nous servir, pour se défendre, se résume au rappel du montant des investissements qui s’élève à 520 milliards de nos francs, de celui de 14 milliards de francs CFA pour l’achat de 30 000 tonnes de fuel par mois, etc.».
Pourtant, à les en croire, le soleil dont bénéficie le Sénégal devait être une aubaine. Ce qui n’est pas le cas. C’est pourquoi le Bureau Politique déclare «qu’un pays tropical comme le Sénégal, qui bénéficie de plus de 3000 heures d’ensoleillement par an, arrosé par des cours d’eau au débit régulier, doit être en mesure de diversifier sa production d’électricité au lieu de se cramponner ou de s’agripper à l’importation de pétrole brut qui échappe à notre contrôle. Ce qui nous « maintient » ainsi dans une situation de dépendance énergétique sans précédent».
Les socio-démocrates se demandent, par ailleurs ce qu’attend ce Gouvernement «visionnaire» pour exploiter le pétrole aux larges des côtes de la Casamance et de la grande côte entre Saint-Louis et Dakar.

Charles Thialice SENGHOR

PRESSAFRIK.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...