Le Sénégal n’est pas qualifié pour parler d’impunité

Date:

Le ministre Senegalais des Affaires Etrangeres, Madicke Niang a declare Jeudi à propos d’une amnistie ou d’un exil éventuel de l’ancien président Ivoirien Laurent Gbagbo, être « contre toute forme d’impunité ». « On se donne les moyens, demain, de faire en sorte que de tels faits ne puissent plus voir le jour », a-t-il ajouté après sa rencontre avec le nouveau président ivoirien, Alassane Ouattara
La proposition de principe du responsable politique sénégalais se comprend mais ce pays est-il en mesure de donner des leçons quand les victimes du dictateur tchadien Hissène Habré, qui a trouvé exil au Sénégal, réclament encore que l’ancien chef d’Etat soit jugé ? A leur décharge, les autorités sénégalaises seraient en passe, selon Le Soleil, de signer un accord avec l’Union africaine en vue de la mise en place d’une Cour internationale ad hoc pour juger l’ancien président tchadien. Cette cour prendrait le relais de la Cour pénale internationale (CPI) « qui s’est déclarée incompétente au motif de la non rétroactivité de la loi », a expliqué le quotidien sénégalais en mars dernier. Les faits dont sont accusés l’ancien président tchadien sont antérieurs à l’installation de la CPI. Aussi, les Africains se sont-ils engagés à juger Hissène Habré pour les crimes commis entre 1982 et 1990 où il était au pouvoir.

Dans un article publié récemment dans un autre journal sénégalais Kotch, il était question de la « Mauvaise note des Américains sur le Sénégal » concernant l’impunité et la corruption. Des maux dénoncés dans le rapport 2010 du Département d’Etat américain sur la situation des droits de l’Homme au Sénégal qui a été publié le 8 avril dernier. Mais pas besoin de chercher Outre-Alantique ce que les Sénégalais ne cessent de dénoncer dans leurs différentes manifestations depuis quelques mois.

« Il faudrait que l’Afrique soit le continent de la bonne gouvernance et de la démocratie. Pour cela, on a besoin que des exemples soient donnés », a affirmé le ministre Madické Niang. Avant donc de s’intéresser à la question de l’impunité en Côte d’Ivoire, le Sénégal devrait peut-être joindre le geste à la parole. Notamment en organisant un scrutin présidentiel transparent en 2012 d’autant que la question de la distribution des cartes d’électeurs fait déjà polémique.

Quand la lumière sera faite, au propre comme au figuré, sur l’impunité au Sénégal, « Notre pirogue » (éthymologie du mot Sénégal) aura alors le droit de faire la leçon et de conduire les Africains dans la bonne direction. « Qui ne veut pas se faire voir ne doit pas faire de bruit (« Kuy yoot du sëkët », littéralement « quelqu’un qui ne veut pas faire de bruit ne doit pas éternuer »), rappelle le proverbe wolof.

Afrik.com

2 Commentaires

  1. Lion-Kings and Queens
    Hi Brothers and Sisters, my name is PAPA LATYR FAYE, and I’m a Panafrican (Senegalese) and a Freedom Fighter. I want our paths to join as we journey along the road of Justice to set our Dear Black Continent (Africa) free from Babylon and its Vampires that suck our Blood every and each day and second. What is happening in Ivory Coast, has been taking place for too long. We shall always honor the Memories of Thomas Sankara, Patrice Lumumba, Kuame Kuruma, Diomo Kenyata, Haile Selassi, Cheikh Anta Diop to name a few. It’s time that we put an End to it for good, and let the Lion-King rise up and roar and rule the Jungle (World) forever and ever. One Love Brothers and Sisters, the Lion-King shall rise and rule.
    Respectfully,
    PAPA LATYR FAYE (BAAYFAAL)

  2. Dear Africans: Lion-Kings and Queens
    Hi Brothers and Sisters, my name is PAPA LATYR FAYE, and I’m a Panafrican (Senegalese) and a Freedom Fighter. I want our paths to join as we journey along the road of Justice to set our Dear Black Continent (Africa) free from Babylon and its Vampires that suck our Blood every and each day and second. What is happening in Ivory Coast, has been taking place for too long. We shall always honor the Memories of Thomas Sankara, Patrice Lumumba, Kuame Kuruma, Diomo Kenyata, Haile Selassi, Cheikh Anta Diop to name a few. It’s time that we put an End to it for good, and let the Lion-King rise up and roar and rule the Jungle (World) forever and ever. One Love Brothers and Sisters, the Lion-King shall rise and rule.
    Respectfully,
    PAPA LATYR FAYE (BAAYFAAL)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

136e Pèlerinage Marial de Popenguine : l’édition de cette année prévue du 18 au 20 mai 2024

XALIMANEWS-La 136e édition du Pèlerinage marial de Popenguine est prévue...

Lutte contre l’émigration clandestine : sept individus arrêtés à Nianing

XALIMANEWS-Les autorités ont intensifié leurs efforts dans la lutte...

Affrontement tragique à Thiombé : Un homme poignardé lors d’une soirée entre amis

XALIMANEWS-La quiétude du village de Thiombé, situé dans la...