Me Wade propose un plan de relance de l’artisanat.

Date:

Les artisans vont bientôt pouvoir bénéficier d’un programme de relance du secteur. Ce dernier sera en plusieurs points et sera basé sur un financement « adapté » et un « accès facile » au crédit, à travers le projet Boad artisanat. Me Abdoulaye Wade en a fait l’annonce à l’occasion de l’ouverture officielle de la première édition de l’exposition de la ferronnerie au Sénégal. La cérémonie d’ouverture a eu lieu hier, vendredi, au Cices.

Afin de relancer l’artisanat, le Président de la République a décliné un plan articulé en plusieurs points pour permettre à ce secteur « pourvoyeur d’emplois » mais peu valorisé au Sénégal, de participer au développement économique du pays. Ce programme s’articule sur « la relance du projet artisanat de la Boad », pour permettre « un accès facile au crédit grâce à un financement adapté ». A côté de ce projet de financement, le chef de l’Etat a annoncé la mise en œuvre du programme d’équipement des ateliers, la réalisation de garages modernes, installation de villages artisanaux dans tous les départements du pays et le renforcement des programmes de formation.

Pour impulser le secteur de l’artisanat et de la ferronnerie, Me Abdoulaye Wade compte sur la commande publique pour encourager les acteurs du secteur. Dans cette veine, il a instruit le chef du gouvernement, présent à l’ouverture du premier salon du genre, à « commander la fabrication de moulins et autres instruments de transformation aux artisans ». Les ferronniers aussi vont bénéficier de cette « générosité » de Me Wade qui a déploré le manque de décors dans les artères et les bâtisses de la capitale. Pour rattraper cette « erreur », des portes et des balcons seront commandés pour la nouvelle ville en construction au lac rose. En plus de cette initiative, le chef de l’Etat a invité les architectes « d’associer la ferronnerie au béton ».

L’enjeu pour le chef de l’Etat est de faire de l’artisanat une filière porteuse et d’amener les artisans à saisir l’opportunité, car « l’artisanat joue un rôle de pourvoyeur de revenu, de créateur d’emplois et de fournisseur de services. ». Cet enjeu est lié à la nature de l’art africain qui a toujours été un art lié à utilité. C’est pourquoi dira le chef de l’Etat, « les artisans ont été au cœur de toutes les grandes civilisations et ont participé à l’édification des architectures qui traduisent ces civilisations. » Pour concrétiser cette ambition de soutenir, l’artisanat et la ferronnerie Me Wade a proposé d’inscrire l’exposition sur la ferronnerie dans l’agenda du gouvernement. La périodicité de l’évènement fera l’objet d’une réflexion avec le ministère, ce sera biannuel ou triannuel. sudonline.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Océanie-Australie : au moins 6 morts dans une attaque au couteau dans un centre commercial de Sydney

XALIMANEWS-Six personnes ont été tuées dans une attaque au...

Afrique-Mali : le dialogue inter-Maliens s’ouvre dans la contestation

XALIMANEWS-Le dialogue inter-Maliens voulu par les autorités de transition...