Monnaie commune et Banque Centrale Unique Africaine.Le gouverneur de la Bceao mise sur l’amélioration de la convergence macroéconomique

Date:

« Pour parvenir à l’institution d’une monnaie commune et d’une banque centrale unique pour l’Afrique, il apparait nécessaire de concentrer davantage nos efforts sur l’amélioration de la convergence macroéconomique ainsi que sur l’harmonisation des méthodologies d’élaboration des agrégats économiques et financiers ». Ce postulat est du gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao). M. Philippe Henri Dacoury Tabley qui l’a avancé lors de l’ouverture des travaux de la réunion du bureau de l’Association des banques centrales africaine (Abca), hier, mercredi 24 février à Dakar.

Le gouverneur de la Bceao s’est réjouit de l’accent particulier que l’Association des banques centrales africaine (Abca) met sur la mise en œuvre du Programme de coopération monétaire en Afrique (Pcma) qui devrait être étudié dans le cadre de la 1ère réunion ordinaire de l’Acab au titre de l’année 2010, tenu hier, mercredi 24 février à Dakar. Une manière pour lui de préciser l’opportunité d’institutionnaliser une monnaie commune et une banque centrale unique pour l’Afrique. Pour y parvenir, M. Philippe Henri Dacoury Tabley estime qu’ « il apparaît nécessaire de concentrer davantage nos efforts sur l’amélioration de la convergence macroéconomique ainsi que sur l’harmonisation des méthodologies d’élaboration des agrégats économiques et financiers ».

Cette rencontre de Dakar était aussi une occasion d’examiner les rapports provisoires pour l’année 2009 des Comités sous-régionaux. Le gouverneur de la Bceao s’est ainsi réjoui des efforts entrepris pour le renforcement de la coopération entre l’Abca et la Commission de l’Union africain (Ua). M. Tabley estime que « ce rapprochement me parait crucial pour imprimer la célérité nécessaire à nos actions visant l’instauration d’un cadre institutionnel cohérent pour une intégration économique et monétaire réussie en Afrique ».

Sur cette même lancée, M. Maxwell M. Mkwezalamba, Commissaire en charge des Affaires économiques de la Commission de l’Union Africaine a magnifié des avancées dans la logique de mettre en place une banque d’investissement africaine et d’un fonds monétaire. C’est ainsi qu’il a souligné l’engagement des pays comme le Nigéria, la Lybie et le Cameroun qui, selon lui, ont offert des locaux pour abriter les structures de ces futures institutions. Ce représentant de la Commission de l’Ua à cette réunion de l’Abca, souligne que « les régions font des preuves remarquables d’intégration mais nous devons faire preuve de leadership pour la mise en place d’une monnaie unique ».

sudonline.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...