Moustapha Cissé Lo: » Alioune Sall, Moustapha Diakhaté, Yakham Mbaye n’étaient là quand nous mangions du pain thon »

Date:

Invité de Rfm matin, Moustapha Cissé Lô de demander à ces responsables qui se donnent des coups ou ils étaient quand Macky Sall était traqué par le pouvoir d’alors.

« C’est moi qui avais porté le combat contre le PDS avec des tournées partout au Sénégal et je n’ai pas vu toutes ces personnes qui s’agitent aujourd’hui, pour juste une seule raison: les investitures pour les Législatives. Je ne suis pas d’accord avec le débat malsain qu’ils sont en train d’instaurer alors qu’en dehors de l’APR, au cas où ils feraient des listes individuelles, ils ne pourraient pas être députés. Mais, moi Macky Sall peut me laisser partir en solo pour voir de quel bois je me chauffe », a déclaré Cissé Lô.

Il a par ailleurs affirmé dans les antennes de la dite radio: Trés fâché contre les ces sorties des différents membres il s’indigne: « Quand on écoute les politiciens dans les médias et les radios, on se rend compte qu’il y a beaucoup d’hypocrites au Sénégal. Aujourd’hui, Moustapha Diakhaté, Aliou Sall, Yakham Mbaye qui parlent, quand on avait amorcé le combat avec Macky Sall, on ne les avait pas vus. Je le dis haut et fort. Ils n’auraient jamais le courage de me contredire là-dessus ou de débattre sur cette question

senego.com

6 Commentaires

  1. Tu ne sais pas ou etait Aliou Sall ? tu es fou ou quoi ? Aliou Sall etait etudiant a l’ecole des hautes technologies de vol du petrole et d Gaz en chine (HTVPG)

  2. Il ne s’agit pas de pain thon, mais de Pinton – marque déposée – Cette erreur perdure depuis perpète. Les fameuses boîtes rouge et blanc contiennent en réalité de la sardinelle, ou yaboy.

  3. La nature ayant toujours horreur du VIDE, si la presse&médias, les intellectuels, les chroniqueurs, les ALC&SJD, les Dansoko, Tanor, Niasse, Bathily ne dénoncent pas l’injustice (dévolution dynastique Sall / Faye-Sall-Timbo-Gassama) qu’ils combattaient hier avec virulence (dévolution monarchique Wade/Wade) par crainte lâche d’être chassés de leurs postes politiques non mérités du pouvoir APR, au moment où des dignes comme Sonko préfèrent prendre le risque de sacrifier leur poste juteux mérité de haut fonctionnaire pour la patrie, alors les gens de l’APR vont le dénoncer eux même pour combler le vide. La dénonciation peut être voilée et prendre des formes différentes, mais le mobile est le même: combattre l’injustice et la honte, le malaise, la gêne, la trahison et l’humiliation qu’ils sont en train de vivre avec cette dynastie alors qu’ils combattaient hier la monarchie. Dieu a muni l’être humain d’une conscience qui le juge et l’interroge en permanence sur ses actes quotidiens. Cette conscience perturbe donc le sommeil de ces gens, d’où les grognements et les démissions tous azimuts des dignes comme TAS, Abdoul Mbaye, Amsatou Sow Sidibé, Pr Malick Ndiaye etc. Il est impossible d’être digne et rester en même temps silencieux sur cette arnaque sous l’ère Sall alors qu’on la combattait sous l’ère Wade. Voilà la vérité. Nous savons maintenant qu’être un grand hurleur écouté son prétexte de patriotisme n’est pas nécessairement vrai. Pour s’en convaincre, retournez à l’époque Wade pour visiter les hurlements de la presse&médias, ALC&SJD,Tanor,Niasse,Dansoko,Bathily etc. Ils sont toujours là aujourd’hui en train de voir pire qu’hier et sont devenus muets comme une carpe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa réélu président

XALIMANEWS-Le président Sud-africain, Cyril Ramaphosa, 71 ans, a été...

Mairie de Ziguinchor : le successeur de Sonko bientôt connu

XALIMANEWS-Le successeur de Ousmane Sonko à la tête de...