Niger: les passagers français refoulés à L’aéroport de Niamey, s’agit il d’une mesure de réciprocité ?

Date:

XALIMANEWS-Au Niger, plusieurs ressortissants français ont été refoulés à leur arrivée à l’aéroport de Niamey, ces derniers jours, même s’ils étaient en possession de documents en règle, rapporté RFI ce vendredi.

Les Français sont-ils désormais persona non grata au Niger ? Se demande le média francais. C’est ce que semblait indiquer un document d’Air Burkina qui circulait le 1er février 2024. « selon les autorités nigériennes, tout passager de nationalité française n’est plus autorisé à rentrer sur le territoire nigérien » et ne sera donc plus accepté sur les vols vers cette destination. Des sources internes à Air Burkina l’avaient authentifiée auprès de RFI.

Cependant la direction de la compagnie aérienne a démenti dans la soirée, indiqué RFI. « La compagnie aérienne Air Burkina dément être à l’origine de ce document, mais ne dit pas s’il est possible ou non d’embarquer des Français à destination de Niamey ». Une réaction au document qui circulait le 1er février 2024, présenté comme une note interne de la compagnie.

Mais pour une source proche du pouvoir nigérien, il n’existe pas de consigne officielle, mais avoue avoir constaté que la police refoule en effet des Français depuis quelques jours à l’aéroport de Niamey.

RFI a confirmé au moins cinq cas, dont l’un en possession d’un passeport diplomatique des Nations unies. S’agit-il d’une mesure de réciprocité, comme l’affirme cette même source ? Rappelons que Paris a notamment annulé les visas de plusieurs personnalités nigériennes qui émettaient des positions critiques envers la France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Rassemblement de FIPPU : Un gros incident est survenu, les FDS tirent des grenades lacrymogènes

XALIMANEWS- Le rassemblement pacifique du front FIPPU s'est terminé...

Répression de manifestants et cas de tortures : Birahim Seck exige une enquête sur les procédures de recrutement des FDS depuis 2020

XALIMANEWS-Le Forum civil, section/ Transparency Sénégal n'est pas favorable...

Rassemblement du Front FIPPU : La coalition Diomaye Président lance le mot d’ordre

XALIMANEWS- C'est d'abord une invite à "se mobiliser massivement"....