Ousmane Ngom: « Pourquoi nous avons refusé les trois milliards des Usa »

Date:

En visite à la Direction de l’automatisation du fichier (Daf) pour voir l’Etat d’avancement de la confection des cartes nationales d’identité, le ministre de l’Intérieur en a profité pour expliquer pourquoi le Sénégal a refusé les trois milliards que les Etats-Unis avaient proposés pour l’inscription des jeunes sur le fichier électoral. Selon lui, le Sénégal est un pays souverain qui doit pouvoir organiser lui-même ses élections.

 

Après que le gouvernement a refusé l’offre de 3 milliards de FCFA qu’avaient faite les Etats-Unis pour inscrire les 1 million 300.000 jeunes Sénégalais qui viennent d’atteindre la majorité, le ministre de l’Intérieur a expliqué, ce mercredi 20 avril, pourquoi le gouvernement a agi de la sorte.

« Pourquoi ceux qui nous offraient ces trois milliards ne l’avaient-ils pas fait au moment où nous faisions la refonte totale du processus électoral ? », se demande-t-il. Il ajoute que « l’Etat du Sénégal a entièrement supporté les frais (30 milliards) sur le budget national pour donner à notre pays l’image d’une démocratie en avance sur les pays développés. Aujourd’hui que nous avons tout fait ; on vient nous dire qu’on nous offre 3 milliards pour nous mettre après des œillères pour nous indiquer là où nous devons regarder. Nous refusons cela », tonne le ministre de l’Intérieur.

Selon Me Ousmane Ngom, « le Sénégal est un pays indépendant et souverain qui peut conduire tout seul son processus électoral puisqu’il vote depuis 1842. Donc ce n’est pas aujourd’hui qu’on va apprendre aux Sénégalais comment voter ».

nettali.net

 

7 Commentaires

  1. C’est faux comme argument. Vous voulez simplement operer dans l’ obscurantisme absolu pour planifier des vols avant meme le jour de l’election. Le decoupage administratif douteux et la retention des cartes d ‘identite pour decourager la jeunesse en sont les preuves palpantes.

  2. c es que des mensonges , ont se rappels des elections de 2000 quand tu cirer les bottes de Abdou DIOUF ,AUJAURDHUI TU MANGE LES DECHETS DE Wade ,un guard comme toi ,personne n en veut .

  3. C’est trop facile de dire que le senegal vote depuis 1842 mais ousemane ngom si le Senegal etait un pays democratique,tu ne serais jamais ministre de l’interieur car ton passe n’est guere reluisant et tu n’es pas du tout un modele.Dixit cheikh tidiane sy,actuel ministre de l’interieur.Le Senegal a beaucoup a apprendre des Americains car ici au moins,le citoyen Americain lamda sait que ni son president ou un quelconque ministre de l’interieur ou fonctionnaire de l’etat ne peuvent influencer les elections.Ici,en Amerique,on va voter avec la conscience tranquille et ensuite on va retourner vaquer a ces occupations.Je ne pense pas que ca soit le cas au Senegal.Pourtant ABDOU DIOUF avait bien mis le Senegal sur l’orbite de la democratie en nommant au ministere de l’interieur,des forces armees des senegalais neutres a qui on ne peut rien reprocher.C’est cela le democratie…Et puis dans tous les pays civilises du monde,les elections sont organisees par des commissions independantes.Nous sommes au 21eme siecle,si tu veux te cantonner a 1842 mais je pense et je suis convaincu que la majorite des senegalais voudront des elections transparentes.On a beaucoup de choses a apprendre des Americains car ici on ne demande pas aux citoyens de payer 500 francs pour voter…Combien y’a t’il de jeunes qui ont atteint l’age de 18ans au Senegal et qui n’ont pas de travail? ou est ce qu’ils vont se procurer les 500 francs qu’on leur demande?
    C’est dommage mais en 2011,les questions electorales ne devraient pas etre la preoccupation des senegalais.J’espere que les Senegalais rectifieront le tir en 2012.

  4. Il faut refuser l’aide,les motopompes,l’aide de la marine francaise pour eteindre des incendies comme c’etait le cas a l’immeuble Tamaro.il faut aussi faire soigner le president,sa famille a Principal,aussi arreter de faire appel a l’exterieur pour construire des routes,des maternites,ou meme des buildings administratifs.Apres tout ca on parlera de souverainte.De toute facon,2012 sera votre Terminus,a vous de choisir entre la maniere Diouf,Gbagbo,ou alors Tandjan,les exemples ne manquent pas.

  5. le senegal na rien de souverain , un pays qui depend de l’aide alimentaire et economique mondiale
    le probleme de ousmane ngom c’est quil ne veulent pas la transparence , et les americains ne donne pas leur argent gratuitement .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Les premières images de Diomaye à Touba

XALIMANEWS- Le Président Bassirou Diomaye Faye est bien arrivé...

Première sortie officielle : Le Président Bassirou Diomaye Faye se rend à Touba, ce lundi

XALIMANEWS- Pour une première sortie officielle, le Président de...

Le déclassement de la bande filaos traité à la Cour Suprême le 25 Avril

C’est un grand pas qui vient d’être franchi. En...

136e Pèlerinage Marial de Popenguine : l’édition de cette année prévue du 18 au 20 mai 2024

XALIMANEWS-La 136e édition du Pèlerinage marial de Popenguine est prévue...