Wade réaffirme sa volonté de mettre la magistrature dans ’’d’excellentes conditions’’ de travail

Date:

Le président de la République Abdoulaye Wade a réaffirmé mercredi à Dakar sa « grande ambition » de mettre la magistrature sénégalaise dans « d’excellentes conditions matérielles et humaines » de travail pour lui permettre d’accomplir sa mission.

« J’ai une grande ambition pour la justice, pour les magistrats, pour qu’ils travaillent dans d’excellentes conditions matérielles et dans de bonnes conditions humaines pour s’attacher à leur mission », a dit le chef de l’Etat qui présidait l’audience solennelle de rentrée des Cours et Tribunaux.

« Nous sommes d’accord et nous avons pris un certain nombre de décisions dans ce sens pour être à la hauteur de l’excellence des hommes et des femmes qui travaillent dans la magistrature », a-t-il indiqué, assurant que les chantiers en cours pour « réformer » la justice se poursuivront.

Abdoulaye Wade, président du Conseil supérieur de la magistrature, a aussi assuré le Barreau de sa volonté de « développer » la dimension liée à la défense des libertés individuelles et de la présomption d’innocence.

Selon le chef de l’Etat, l’amélioration des conditions de travail des magistrats va aller de pair avec les discussions entre l’Etat et les travailleurs de la justice en général. A ce propos, il s’est dit ’’disposé à régler tous les problèmes liés à l’assistance judiciaire ».

Dans son intervention, le bâtonnier de l’Ordre des avocats, Alioune Badara Fall, a souhaité que cette assistance judiciaire de l’Etat, d’un montant de 200 millions de francs CFA, soit revue à la hausse pour permettre au Barreau de faire face à ses charges.

La rentrée des Cours et Tribunaux, qui marque le début de l’année judiciaire, avait pour thème : « Le principe d’égale admissibilité aux emplois publics ».

Elle s’est déroulée en présence notamment des présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, du Premier ministre, de membres du gouvernement, de représentants du Corps diplomatique.

Le discours d’usage a été prononcé par Aminata Fall Cissé, juge au Tribunal régional hors classe de Dakar, qui a notamment évoqué différentes sources du principe et relevé les « efforts » faits par les pouvoirs publics sénégalais dans le sens de l’égal accès aux emplois publics.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Asie-Pakistan/Attentat-suicide : des Japonais auraient été confondus avec des Chinois

XALIMANEWS-AUa Pakistan précisément dans le sud à Karachi, cinq...

Affaire de la pouponnière Keur Yeurmandé : Ndella Madior Diouf a introduit une demande de liberté provisoire 

XALIMANEWS-L'affaire de la pouponnière "Keur Yeurmandé" de Ndella Madior...

Visite diplomatique : Le vice-président de Sierra Leone reçu en audience par Diomaye Faye

XALIMANEWS-Le vice-président de Sierra Leone, Mohamed Juldeh Jalloh, a...

Parcelles assainies : Un individu décède au cours d’une violente perquisition policière

XALIMANEWS-Un individu est décédé dans des circonstances suspectes aux...