Politique : Présidentielles Février 2024 : l’ancien Premier ministre Boune Abdallah Dione déclare sa candidature

Date:

XALIMANEWS-Dans un long message fait à Dakar ce jeudi 21 septembre 2023, publié et adressé à la nation sénégalaise, l’ancien Premier Ministre Boun Abdallah Dione à déclaré sa candidature aux Élections présidentielles de Février 2024.

« Mes chers compatriotes,
Je m’engage.
Comme vous le constaterez, je vous avais entretenu de la candidature de
progrès et de développement que j’ai eu à porter dans le cadre de la Coalition
Benno Bokk Yaakaar.
Mon engagement politique et mon parcours personnel auprès du Président
Macky Sall, depuis fort longtemps, m’inclinaient naturellement à la poursuite
d’un tel combat au sein de la majorité présidentielle. Toutefois, comme lui-même
l’a maintes fois réitéré, « nous sommes parce que le Sénégal est ». Ainsi, les
intérêts supérieurs de notre pays devront toujours déterminer notre attitude,
primant sur tout le reste. C’est pourquoi je m’engage.
Je m’engage pour une refondation et un réajustement des règles de la vie
économique, politique et sociale sénégalaise sur des standards élevés à définir,
à partir d’une vision commune de l’avenir. En tant que sénégalais, que voulonsnous
devenir, ensemble ? Telle demeure la question fondamentale à laquelle
nous avons encore à apporter la meilleure des réponses.
Je m’engage parce que la situation de tensions politique et sociale que nous
vivons présentement au Sénégal, exige un processus sincère d’apaisement et
de réconciliation nationale.
Je m’engage pour un pacte nouveau, qui réconcilie la République avec sa
jeunesse, dont le malaise nécessite l’adoption urgente d’une nouvelle politique
nationale de Jeunesse. Désormais, donner un métier à chaque jeune sénégalais
et l’accompagner dans son aspiration légitime d’une vie meilleure dans le pays
qui est le sien, doit être la sur-priorité des pouvoirs publics sénégalais.
Je m’engage parce qu’il nous faut de nouveaux moteurs de promotion d’une
véritable souveraineté économique qui place, au cœur du processus national de
création de richesses, les principales forces vives du pays : la femme sénégalaise,
la jeunesse dans son ensemble, le secteur privé national, le monde du travail, la
société civile et le monde rural.

Je m’engage enfin pour réconcilier davantage la République avec les corps
sociaux intermédiaires de notre société afin de mieux soutenir la cohésion
sociale de notre nation.
Nous atteindrons ces objectifs de rattrapage économique et social sur une
période de cinq ans.
Notre ambition pour le Sénégal s’exprimera à travers une série de réformes et
de projets nouveaux qui se déclineront en marqueurs forts dans le programme
du Gouvernement que je mettrais en place au lendemain de notre victoire, en
février 2024.
Ces marqueurs concernent :
• une gouvernance institutionnelle plus déconcentrée et plus équilibrée
qui garantit l’efficacité d’une coopération, dans le respect et
l’indépendance, des différents pouvoirs de notre République ;
• une meilleure protection des libertés individuelles et publiques par
une justice indépendante, gage de la réalisation de notre idéal
démocratique et véritable gardienne de la légalité pour tous ;
• une plus grande souveraineté économique renforçant en même
temps notre souveraineté politique et protégeant le peuple
sénégalais contre la flambée des prix internationaux des denrées qui
nous sont essentielles ;
• la rénovation du service public grâce à une administration
résolument orientée vers les services à l’entreprise et des réformes
qui facilitent l’entreprenariat en général, celui des jeunes en
particulier ; l’objectif recherché étant de positionner le Sénégal
comme le pays le plus attractif en Afrique subsaharienne au plan de
la promotion d’un environnement favorable aux affaires ;
• une stratégie d’appropriation par le peuple de nos ressources
naturelles, en particulier en ce qui concerne l’atout pétrolier et gazier
du pays, grâce à la transformation locale des ressources et la montée
en puissance de l’Etat dans le capital des consortia d’exploitation ;
• des politiques publiques encore plus efficientes dans les secteurs de
la santé, de la recherche, de l’innovation, de l’éducation, de la
formation, de l’insertion professionnelle, de l’artisanat, de la petite et
moyenne industrie, de la technologie, de l’habitat et du cadre de vie ;
• la promotion de chaînes de valeur agroindustrielles compétitives,
base de la souveraineté alimentaire nationale.
C’est bien comme cela, avec tous les amis, les coalitions et les partis politiques
ainsi que les mouvements citoyens qui se sont manifestés à nous, que nous
poursuivrons le rêve d’un Sénégal souverain, industrialisé, inclusif et émergent,
maître de son économie et de son destin politique : le Sénégal que nous voulons,
le Sénégal que nous partageons.
Oui je suis candidat à l’élection présidentielle du 25 février 2024. Oui je m’engage.
Vive le Sénégal uni et indivisible ! « 
Peut-on lire dans le message de Boun Abdallah Dione, fait à Dakar le jeudi 21 Septembre 2023.

Nous publions in-extenso le message de Boune Abdallah Dione

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Scandale autour de l’achat de 2AS par AIBD : Les révélations accablantes du cabinet KPMG

XALIMANEWS-En pleine polémique sur le carnage financier constitué par...

Absence du gouvernement et accusation contre le PDS : Le démenti des Libéraux

Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) réfute catégoriquement les allégations...

Première sortie diplomatique : Le Président Bassirou Diomaye Faye en Mauritanie, ce mercredi

Officiellement installé à la tête de l'Etat depuis le...

Tivaoune : Bassirou Diomaye Faye en tête à tête avec Serigne Babacar Sy Mansour

XALIMANEWS- Après Touba, cap sur Tivaouane. Le Président Bassirou...