Projet de reconstruction de l’hôpital Aristide Le Dantec : Le PDG du Groupe Genitec International brise l’omerta et dénonce sa mise à l’écart

Date:

XALIMANEWS-Le Groupe Genitec International, par la voix de son PDG Souleymane Diagne, appelle le président de la République, Macky Sall à prendre connaissance de son offre pour la reconstruction de l’hôîtal Aristide La Dantec, laquelle, assure-t-il, n’entrainera ni vente du foncier dudit établissement hospitalier.

« Nous avons eu la surprise de notre vie quand nous avons récemment suivi à la télé le Chef de l’Etat annoncé la vente de trois (3) hectares du périmètre foncier de l’hôpital Le Dantec pour compléter son financement. Ce jour-là nous avons eu l’impression de voir le ciel nous tomber dessus », souligne-t-il.

Le Directeur de Génitec International s’exprimait lors d’une conférence de presse tenue, hier mardi. Une sortie, qui selon Souleymane Diagne, s’explique par les nombreuses déclarations mensongères du Directeur général du Fonsis, Pape Demba Diallo, et du Directeur de l’hôpital Le Dantec, Dr Babacar Thiandoum, faisant croire à l’opinion publique qu’ils ont signé un mandat de recherche de financement.

« Au début du mois de septembre 2020, moi Souleymane Diagne, directeur de l’entreprise Genitec International, j’ai reçu l’architecte Malick Mbow sur rendez-vous pour la première fois à mon bureau. Au cours de  notre entretien, il m’a présenté le projet d’établissement de l’hôpital Le Dantec avec les plans architecturaux accompagné de la lettre de validation du projet de reconstruction de l’hôpital le Dantec en date du 09 mai 2014. À la fin de l’exposé, il m’a signifié que le directeur de l’hôpital cherche un partenaire technico-financier pour la réalisation dudit projet. Je lui ai donné mon accord de principe et un rendez-vous a été calé avec le directeur de l’hôpital », rappelle-t-il.

Après la signature de la convention avec le Dr Babacar Thiandoum, l’entreprise a eu à mobiliser la rondelette somme de 92 milliards de Frs Cfa pour la réhabilitation de l’hôpital. Ils ont du reste travaillé avec l’architecte Malick Mbow sur le projet d’établissement de l’hôpital Le Dantec avec  les plans architecturaux.

Poursuivant à dévoiler les termes du contrat qu’il avait signé, dit-il, avec le directeur de l’hôpital, Souleymane Diagne de marteler en ces termes : «cette offre que nous avons faite est innovante. L’Etat n’intervient que s’il y’a cas de force majeure au cours des 20 années d’exploitation de l’hôpital. Et tout le monde sait qu’un hôpital bien géré n’est jamais déficitaire».

Aussi, ajoute-t-il, «pour diminuer les charges de l’hôpital, nous avons même prévu dans le contrat d’installer une centrale solaire de 2 mégawatts afin de permettre à l’hôpital d’avoir une autonomie énergétique et de baisser d’une manière drastique ses charges mais également de rester un hôpital public accessible à toutes les couches de la population».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE