RDC : le ministère public a requis 20 ans de prison contre le journaliste Stanis Bujakera

Date:

XALIMANEWS-A la République démocratique du Congo, ce vendredi 8 mars 2024, le ministère public a requis une peine de 20 ans d’emprisonnement à l’encontre du journaliste Stanis Bujakera.

Selon Radio France Internationale, le directeur de publication de actualite.cd et correspondant de Jeune Afrique cumule déjà six mois de détention à la prison de Makala. Bujakera est accusé d’avoir fabriqué une note attribuée à l’agence nationale des renseignements (ANR), exploitée par un article de Jeune Afrique concernant les circonstances de la mort du député Cherubin Okende.

L’audience s’est ouverte sur la lecture d’un rapport d’expertise technique, commissionné par le tribunal pour examiner les preuves des accusations portées par le ministère public contre le journaliste. Dans ses conclusions, l’expert a souligné les difficultés inhérentes à la démonstration formelle que Stanis Bujakera soit l’auteur ou le diffuseur de la note controversée, attribuée à l’ANR. « Cet expert démontre que Stanis n’a fait que transmettre la publication de Jeune Afrique. Donc ce rapport tranche en faveur de notre client », assure Me Jean-Marie Kabegela joint par RFI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Océanie-Australie : au moins 6 morts dans une attaque au couteau dans un centre commercial de Sydney

XALIMANEWS-Six personnes ont été tuées dans une attaque au...

Afrique-Mali : le dialogue inter-Maliens s’ouvre dans la contestation

XALIMANEWS-Le dialogue inter-Maliens voulu par les autorités de transition...