Résolution de la crise en Casamance : Niasse et Tanor seraient-ils amnésiques ?

Date:

En marge de la conférence de presse organisée, avant-hier par la coalition Benno Siggil Senegal, Ousmane Tanor Dieng du Parti Socialiste (Ps) et Moustapha Niasse de l’Alliance des Forces du Progrès (Afp), ont abordé le dossier de la Casamance. Et c’était pour critiquer Me Wade et « proposer des solutions de sortie de crise ». Une démarche pour le moins surprenante, quand on sait que les deux hommes ont tous été aux affaires du temps du régime socialiste et que ce régime, lui-même, a peiné à apporter des solutions au même problème pendant… 18 ans.

e secrétaire général de l’Afp, Moustapha Niasse et le socialiste en chef, Ousmane Tanor Dieng, seraient-ils frappés d’amnésie ? La question mérite, en effet, d’être posée eu égard à leur sortie sur la crise dans le sud du pays, à l’occasion du point de presse tenu, mardi dernier, par leur coalition. Pour rappel, au cours de cette manifestation, les deux politiciens ont eu à faire ce qu’ils appellent des « propositions de sortie de crise en Casamance ».

Et si pour le premier, la clé résiderait dans la sollicitation du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (Onu), pour le second, c’est, plutôt l’organisation d’assises sur la Casamance qui règlerait le problème. On constate, évidemment, que sur cette question encore, les « ennemies » de Benno étalent, leurs divergences qui, décidément, semblent être profondes. Mais, ce qui est le plus étonnant dans cette situation, c’est que Tanor et Niasse semblent être victimes de cette maladie que l’on appelle amnésie. Pour leur rafraîchir la mémoire, nous leur rappelons que la crise en Casamance a débuté un certain mois de décembre 1 982 et que le Parti Socialiste (Ps), auquel tous deux appartenaient, est resté au pouvoir jusqu’en 2 000. Ce qui veut dire que pendant près d’une vingtaine d’années, cette formation a été dans l’impossibilité de trouver des solutions idoines. Nous leur rappelons, surtout, qu’ils ont occupé des postes stratégiques du temps de la gestion socialiste.

Pourquoi n’avaient-ils pas alors proposé des solutions ? Pourquoi avoir attendu 18 ans après pour en proposer ? En réalité, les deux politiciens semblent plus faire dans la politique politicienne que dans le patriotisme. Effectivement, en proposant « leurs solutions », ces adversaires politiques du Secrétaire Général National du Parti Démocratique Sénégalais (Pds) visent à déstabiliser le régime de l’alternance en faisant croire aux populations, particulièrement, celles de la Casamance que, non seulement le pouvoir n’est pas à la hauteur, mais qu’il n’est également pas sensible à leur sort. Ce qui, évidemment, est loin d’être le cas quand on prend en charge tous les efforts que l’Etat a eu à faire, depuis le 19 mars

2 000, pour que la paix redevienne enfin une réalité dans le sud du pays. En effet, des personnalités ont été désignées, spécialement, pour discuter avec les principales parties concernées afin de régler le problème une bonne fois pour toutes. Des millions ont été déboursés. C’est dire que si le problème de la Casamance est toujours d’actualité, la faute n’est certainement pas à imputer au régime en place. Et c’est là une vérité qui est parfaitement partagée par les fils de cette partie du pays. C’est le cas du président du Collectif des Casamançais de Dakar, Ansoumana Sagna, qui estime que l’Armée est en train de faire le travail que l’on attend d’elle en Casamance. « L’Armée fait son travail correctement. Mais, la rébellion attaque toujours par surprise. Et on ne peut pas se fonder sur ses attaques par surprise pour dire que l’Armée ne travaille pas (…). Nous magnifions ce que les soldats sont en train de faire au niveau de la région » , dira-t-il, avant de solliciter l’aide de « toutes les forces vives de ce pays pour l’organisation d’un forum sur la paix en Casamance » et d’appeler tous les ressortissants de la Casamance à s’impliquer pour que le retour de la paix soit effectif.

Thiané NDIAYE

© lemessagersn. info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...