SAINT-LOUIS : INVASION DE LA MER A GUET NDAR Le maire fait un appel de fonds de 17 milliards F CFA

Date:

De retour de voyage, le Maire de la ville de Saint-Louis demande à l’Etat du Sénégal un budget de 17 milliards f CFA pour venir à bout de l’invasion récurrente de la mer dans les maisons riveraines situées dans la Langue de Barbarie 17km de bordure de mer

C’est au pas de charge que le premier Magistrat de la ville de Saint-Louis s’est encore une fois de plus rendu au quartier de Guet Ndar de Saint-Louis pour voir les derniers dégâts causés par la mer durant sa courte absence due à un voyage à l’Etranger. En effet, la mer ne cesse de frapper de plus en plus dur depuis ce week end obligeant certaines populations à quitter leurs maisons pour trouver refuge ailleurs chez des parents. Pour les autres qui ne peuvent le faire, c’est l’attente du prochain assaut. Ce que déconseilla vivement le Maire Bamba Dièye : « Il faut quitter car la mer comme vous le savez ne réagit que la nuit. Et vous savez aussi qu’il est dangereux de dormir dans un endroit tout en sachant que ce qui vous réveille ne vous indiquera pas le chemin de secours. »

En dépit de leurs difficultés, Bamba Dièye a été bien accueilli par les sinistrés qui n’ont cependant pas adopté la langue de bois parce qu’ils lui doivent la vérité du fait qu’il est des leurs. Ce natif de Guet Ndar aujourd’hui devenu Maire de la ville semble impuissant et abandonné par le pouvoir central : « il faut que l’Etat prenne ses responsabilités parce que si la prise en charge de la construction de l’ouvrage devant préserver durablement la Langue de Barbarie est estimée par mètre à 1 000 000 f CFA, il va de soi alors les 17 km feront 17 milliards f CFA. Or le petit budget de la Mairie de Saint-Louis de 2 milliards ne saurait le faire.

D’où l’urgence pour le Gouvernement de venir en aide aux citoyens en difficulté ici. Parce que c’est un devoir régalien de protéger ses concitoyens en cas d’attaque identifié pouvant porter atteinte à leur vie. » Parlant justement de protection des citoyens, ceux qu’on a trouvés sur place et qui n’ont pas les moyens de quitter, aucun dispositif de prévention de catastrophes n’est déployé par les autorités malgré le discours développé lors de la journée internationale de prévention des catastrophes tenue récemment au Conseil Régional.

Seule consolation, la visite du Maire avec les autorités administratives de Saint-Louis et la descente de Baila Wane, DG de la Lonase qui a apporté soutien moral et vivrier.
http://www.africanglobalnews.com

1 COMMENTAIRE

  1. Cherche quand mm des partenaires privés pour résoudre ces problèmes au lieu de faire appel à l’Etat en premier. Je t’apprécie bcp mais sache que t’es opposant à Wade.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...

Coopération : A Rome, Macky Sall appelle à davantage accorder la priorité à l’investissement

XALIMANEWS-Le président sénégalais, Macky Sall a souligné, lundi à...