« Tirailleurs »: La France veut expulser 4 figurants du film d’Omar Sy

Date:

C’est probablement un coup dur pour ces jeunes majeurs originaires d’Afrique. La France veut les renvoyer dans leurs pays d’origine. Ils sont connus pour avoir participé au tournage du film (Tirailleurs) d’Omar Sy dans les Ardennes.

Avant la sortie de l’œuvre cinématographique dans les salles françaises, ces jeunes majeurs au nombre de quatre ont reçu une OQTF. En clair, ils font l’Objet d’Obligation de quitter le Territoire Français.

Arrivés en France il y a 3 à 5 ans, ces jeunes majeurs étaient à l’époque des mineurs.Ils auraient fourni de faux actes d’état civilLa préfecture des Ardennes qui leur a délivré ces OQTF, reproche à ces derniers d’avoir menti sur le fait qu’ils étaient mineurs à leur arrivée en France. Ils auraient selon elle, fourni de faux actes d’état civil. Pour cela, « la demande de titre de séjour ne peut être accueillie et il en résulte une obligation de quitter le territoire français » explique Me Segaud-Martin, une avocate.

La préfecture des Ardennes ne veut pas considérer leur participation au film. Pour elle, cela ne peut entrer en « ligne de compte dans le traitement des dossiers des jeunes concernés ».

Si la loi doit s’appliquer, elle s’appliquera, répond-elle à l’antenne des Ardennes du Réseau Éducation Sans Frontières qui a dénoncé l’avis dont ils font l’objet.« Tragique ironie de l’histoire »Pour ce collectif, c’est une « tragique ironie de l’histoire, et de l’Histoire : ceux qui par leur participation au film avaient permis de rappeler l’ingratitude de la République française vis-à-vis de ceux qui ont dû combattre pour elles, sont aujourd’hui les victimes de ce qu’on peut considérer comme une autre forme d’ingratitude ».

C’est comme une symbolique évidemment très forte, qui est assez bouleversante, dira Amélie Lambert, une membre du collectif. Notons que ces 4 figurants du film d’Omar Sy travaillaient déjà sur le sol français avant de recevoir l’OQTF. Ils ont « obtenu des diplômes lors de leur scolarisation en France, comme un CAP ou un bac pro en électricité, en peinture et en restauration ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Tabaski : Une partie des fidèles sénégalais a célébré la fête de la Tabaski ce dimanche 

XALIMANEWS--Une partie de la communauté musulmane sénégalaise a célébré...

Un incendie ravage le CEM de Diouloulou: « un acte criminel, selon les habitants

XALIMANEWS: Un incendie s’est déclaré au collège d’enseignement moyen...

Sadio Mané – Sonko : Deux modèles de patriotisme achevé (Par Amadou Demba LO)

L’image est illustrative et mérite une attention particulière de...