Wade – Aminata Tall : Les hauts et les bas d’une relation

Date:

Entre Wade et Aminata Tall, c’est ‘je t’aime, moi, non plus’. Obligés de collaborer selon les impératifs que dicte la realpolitik, leurs rapports ont été souvent marqués par des ruptures où, à leur corps défendant, des numéros deux ou prétendus tels ont joué les rôles de snipers.

Les rapports entre Wade et Aminata Tall n’ont pas toujours été un long fleuve tranquille. Ils ont été ponctués de petites querelles de ménage qui ont, de temps à autre, infléchi une relation que tout devait rendre linéaire. Et, paradoxalement, c’est sous l’alternance que cette relation a touché le fond. D’abord, en 2002. Idrissa Seck nommé tout puissant ministre d’Etat, directeur de cabinet du président de la République, une espèce de ‘dualité’ par anticipation s’installe entre lui et Aminata Tall, ministre du Développement social. Idrissa Seck qui avait gagné la confiance du chef, suite à la présidentielle de 2000, s’est engagé à restructurer le Pds, en supprimant le poste de secrétaire exécutif qu’il occupait et en devenant secrétaire national adjoint. Un organigramme qui ne fait pas que des heureux. Avec toutes les cartes en main, beaucoup d’hommes et de femmes des années de braise sont mis sur la touche. Aminata Tall n’échappe pas au rouleau compresseur.
La nomination de Idy en tant que Premier ministre, outre le fait qu’elle apparaît comme une consécration, sonne le glas de ses ambitions. Peint comme ‘pressé’ et ‘manquant de modestie’, Idrissa Seck, tel un ouragan, balaie tout sur son passage. Aminata Tall passe à la trappe. Elle est remplacée par Awa Guèye Kébé, éminence grise du Premier ministre. Pis, son nom ne figure pas dans la nouvelle Direction politique nationale du Pds. Ce qui sonne comme une descente aux enfers. Avec l’onction de Wade dont certains voient la main derrière ce traitement fait à la première femme cadre du Pds. Mais, comme avec Wade, nul ne peut prédire de quoi demain sera fait, au détour d’une visite à Touba, ce dernier fait un passage mémorable à Diourbel, fief de Aminata Tall et tend la perche à la bannie. Une retrouvaille qui sonne comme un camouflet pour Seck, obligé de (re)composer avec Mme Tall. Pas comme subordonnée hiérarchique. Mais, comme ministre d’Etat à la Présidence de la République.

Sa réintégration dans le gouvernement de Macky Sall où elle est chargée de la Décentralisation ne sera qu’une petite pause dans la guéguerre que Wade lui mène par procuration. Décrite comme une forte personnalité, Mme Tall ne tarda pas à croiser le fer avec Sall. Le point culminant de ce duel a été la bataille pour le contrôle du Pndl. Avec la bénédiction du chef, Macky Sall remporte le combat. Et Wade réussit à s’en défaire.

S’ensuit une seconde traversée du désert pour la dame de fer. Jusqu’à cette fameuse sortie où Mme Tall et ses partisans menacent de quitter le Pds. La suite se passe de commentaires.

Ibrahima ANNE

walf.sn

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Boubacar Boris Diop  » Les hommes de Macky Sall doivent rendre des comptes… »

XALIMANEWS- Le Sénégal s'en est sorti de justesse, semble...

Pêche, frontières, gaz et pétrole : Les sujets clés de la rencontre entre Dakar et Nouakchott

XALIMANEWS-Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, qui va rendre...

Insécurité persistante : La commune de Diaobé-Kabendou sous tension

XALIMANEWS-Depuis trois ans, la commune de Diaobé-Kabendou enregistre par...