Wade: « si le Coran ne s’était pas confondu avec notre personnalité, personne ne l’aurait appris »

Date:

« Si le Coran ne s’était pas confondu avec notre personnalité personne ne l’aurait appris ». C’est la conviction du président Abdoulaye Wade, qui exhortait ainsi les lauréats originaires d’Afrique noire pour la première édition du concours continental de l’Emir Sultan Ben Abdel Aziz pour la mémorisation et la parfaite lecture du Coran à se dire qu’il sont d’un aussi bon niveau que les apprenants du livre saint résidant dans les pays arabes. C’était au cours de la cérémonie d’ouverture de la première édition de ce concours qui s’est tenu à l’hôtel Méridien Président ce lundi 11 avril.

 

« Si le Sénégal reçoit aujourd’hui ce concours continental, c’est parce qu’il le mérite. Car une parfaite cohabitation est notée entre musulmans, chrétiens et païens », a déclaré le président de la République Me Abdoulaye Wade. C’était à l’occasion de l’ouverture de la première édition du concours de mémorisation et de la parfaite lecture du saint Coran. Une initiative de l’organisation mondiale pour la mémorisation du saint Coran. Elle est une filiale de la ligue islamique mondiale.

C’est Dakar qui abrite la première édition des phases finales et reçoit une soixantaine de participants dont un Sénégalais. Les lauréats viennent de 28 pays d’Afrique. C’est la crème des apprenants du Coran qui se trouve actuellement dans la capitale sénégalaise.

Convaincu que les lauréats noirs africains pourraient un jour ravir la vedette à ceux des pays arabes, Me Wade a affirmé : « je ne comprends pas arabe mais j’adore le Coran et je vous assure que les Arabes n’ont pas une part plus grande que la nôtre dans l’apprentissage de ce livre saint ».

Il ajoute, toujours dans la même optique que « les textes du saint Coran sont forts avec une poésie de haute facture ce qui touche tout musulman au plus profond de lui-même. Si le Coran ne s’était pas confondu avec notre personnalité personne ne l’aurait appris ».

En outre, pour Me Wade le choix de Dakar n’est pas fortuit. Il le met sur le compte des bons rapports entre le Sénégal et les pays du Moyen-Orient. Mais aussi et surtout de ce que lui Wade a fait du pays. « Nous le méritons car ensemble nous avons pu construire un Etat qui fait de grosses réalisations et qui montre la voix. C’est possible grâce à l’aide étrangère certes mais aussi de l’Arabie Saoudite et du Koweït », s’est réjoui Me Wade.

L’exemple que constitue le Sénégal aujourd’hui en Afrique va même pousser le président en exerice de l’Oci à « envoyer d’ici un mois une mission au Nigéria pour aider ceux qui s’entretuent pour des questions religieuses à se tolérer ».

NETTALI.NET-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Océanie-Australie : au moins 6 morts dans une attaque au couteau dans un centre commercial de Sydney

XALIMANEWS-Six personnes ont été tuées dans une attaque au...