Wasis Diop sur le Monument de la Renaissance Africaine : «Laissez-le grandir, il fera ses preuves»

Date:

Le chanteur Wasis Diop a une autre lecture du monument de la Renaissance africaine. L’initiateur de l’Opéra du Sahel préfère laisser le temps répondre de l’utilité de l’œuvre de Me Abdoulaye Wade. Par Birame FAYE

ImageImams et hommes politiques de l’opposition tout comme nombre de citoyens ordinaires se sont vivement opposés au Monument de la Renaissance africaine. La tournure religieuse des polémiques avait fini de prendre le dessus sur la raison. Alors que l’accalmie semble prévaloir sous l’arbre à palabres, le temps est donc favorable à une lecture froide et intellectuelle de la statue qui culmine sur l’une des mamelles de la Corniche de Dakar. Wasis Diop n’est pas de ces artistes qui évitent de se prononcer  sur  cette œuvre gigantesque dédiée à toute l’Afrique.
Actuellement au Sénégal pour les besoins du concert de Afrik for Haïti, le chanteur invite ses concitoyens «à donner du temps au  temps» de  juger l’œuvre du président de la République Me Abdoulaye Wade : «Le monument est trop jeune pour qu’on puisse en parler. Laissez-lui le temps de grandir.»
Aussi bien ses concepteurs que ses détracteurs, d’après Wasis, sont mal outillés pour porter un jugement, ce qui revient à l’œuvre elle-même. «C’est au monument de faire ses preuves»,  estime-t-il.
Et quid de son opportunité dans un contexte de crise socio-économique marqué la cherté de la vie, les inondations…,  Wasis jette un regard sur la situation générale du monde. «Certes, il y a des difficultés. Mais  les urgences sont partout. On ne peut pas attendre de résoudre tous les problèmes avant de penser à construire un monument.»

TOURNEE DE L’OPERA DU SAHEL
Loin de se focaliser sur une rentabilité économique, l’artiste préfère la valeur symbolique de l’œuvre. «Un monument est fait pour raconter une histoire», celle que son auteur lui en donne. Une opportunité économique, Wasis l’envisage dans le long terme. «Il a cent ans pour le faire», indique-t-il. Et ce, à compter de son inauguration prévue le 03 avril par le Président Abdoulaye Wade et ses pairs africains.
Avril sera aussi le mois de reprise du propre projet culturel de Wasis Diop en Afrique. En effet, les tournées de l’Opéra du Sahel initiées par le chanteur sénégalais vont redémarrer  dans les capitales africaines, annonce-t-il. Les pays visités seront le Cameroun et le Togo. «On observe une pause tous les trois mois.» Et au chanteur sénégalais basé en France de renseigner que le programme annuel est en cours d’élaboration. «Hormis le Sénégal, on a déjà été au Mali, au Burkina Faso, en Mauritanie. Le seul pays qui était programmé et qui n’a pas été visité est la Guinée Conakry à cause de la crise politique qui y règne», souligne-t-il. Sans vouloir dévoiler l’intégralité du programme, Wasis Diop annonce un déplacement de l’Opéra du Sahel en Afrique du Sud au mois de novembre prochain.

lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...