Ces «Fascistes » que nous aimons ! (Par Kaccor Bi)

Date:

Tant pis pour les grincheux. Il leur faudra bien trouver d’autres épouvantails et formules adaptées qui soient plus choc et pénètrent plus facilement les consciences des masses. Tant pis donc pour ces personnes perchées sur leurs certitudes surannées apprises à l’école occidentale et qui jugent que nous avons fait un mauvais choix en élisant des « fascistes ». Il leur faudra bien aller se débarbouiller pour voir plus clair et se guérir de leur cécité intellectuelle. Tant pis à vous autres messieurs et dames qui vous gargarisez depuis mars 2021 de formules du genre « salafistes », « fascistes », « rebelles », « terroristes » et autres mots pour faire peur. La cinglante défaite de ce dimanche aurait dû les pousser à se taire. Définitivement ! Mais il leur faudra bien continuer à bêler comme des moutons égorgés. Bienvenue aux « fascistes» pour une rupture que les Sénégalais attendent depuis plus de 50 ans! Rupture avec des pratiques qui ont complètement déchiqueté l’économie de ce pays. Fini les passe-droits. L’un de ces messieurs qui croient que la République leur doit tout s’est offusqué du fait que l’élu du peuple ait ignoré les chefs religieux lors de son premier discours. Faut-il lui rappeler que la République est laïque ? A certains d’entre eux qui se croient mieux nés qu’une bonne partie de cette population, il leur faudra bien se résigner à être sevrés des mamelles de l’Etat pour vivre de leurs propres revenus en payant leurs impôts. Il leur faudra surtout apprendre à travailler. La rupture consistera également à mettre hors d’état
de nuire les affairistes, les laudateurs qui n’ont jamais travaillé de leur vie mais qui exhibent des fortunes incroyables, indécentes. Bref, les « toog muy dox » comme disent joliment ces si imaginatifs gosses de Pastef! Il faudra éloigner des couloirs de l’Etat les entremetteurs politiques, soi-disant marabouts et autres autoproclamés communicateurs traditionnels qui
ont toujours profité des largesses de l’Etat sans avoir rien fait pour les mériter. Aux professionnels de la politique qui ne peuvent jamais s’opposer à un pouvoir, se recyclant avec tous les régimes, il leur faudra se faire à l’idée que l’époque de la transhumance est révolue. Ce qui passe par le changement des mœurs politiques. Ce pays a besoin d’être lavé à grande eau pour se débarrasser de toutes les impuretés qui sont à l’origine de notre classement parmi les pays les plus pauvres.
Un classement humiliant qui s’explique par la mal gouvernance, l’impunité, la corruption et autres pratiques nauséabondes. Et si les « fascistes » peuvent nous guérir de tous ces maux, autorisez-nous à faire un bras d’honneur à ces grincheux qui veulent les combattre. Bienvenue dans l’opposition à eux où les fascistes ne penseront pas à les faire taire ou les réduire à leur plus simple expression ! C’est leur droit de contester et personne ne le leur ôtera. C’est ça également la rupture…

Kaccoor Bi – Le Témoin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Radioscopie d’un fléau social le «Tokk mouy dokh»… (Par Mor Talla Gaye)

Au Sénégal de Diomaye Faye, c’est le temps des...

Océanie-Australie : au moins 6 morts dans une attaque au couteau dans un centre commercial de Sydney

XALIMANEWS-Six personnes ont été tuées dans une attaque au...