Comment Moustapha Guirassy a viré Mamadou Koumé.

Date:

Joseph Henry Sarr, nommé vendredi dernier directeur général de l’Agence de presse sénégalaise (Aps), est l’homme du ministre de la Communication, Moustapha Guirassy. Le poste de directeur général de l’Aps l’intéressait peu. Mais les choses ont changé depuis que le salaire du directeur a été porté de 560.000 F Cfa à 1,2 million.

« C’est le ministre qui m’envoie vous dire que vous êtes déchargé de vos fonctions. On lui a imposé cette décision. Il ne peut pas vous l’annoncer les yeux dans les yeux, c’est pourquoi il m’a envoyé ». C’est la quintessence d’un « message » qu’un des conseillers du ministre de la Communication a transmis, vendredi dernier vers 15 heures, à Mamadou Koumé, remplacé le même jour par Joseph Henry Sarr à la tête de l’Agence de presse sénégalaise (Aps). Pour seule réaction, Mamadou Koumé a demandé à connaître le nom de son successeur, avant d’informer ses principaux collaborateurs. Savait-il que ce message sonnait tout faux ?

En vérité, c’est Guirassy lui-même qui a proposé au Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye de nommer Joseph Henry Sarr, jusque-là conseiller à la Primature. La deuxième fois a été la bonne. La première fois, lorsqu’il s’était agi de remplacer Mamadou Sèye à la tête du « Soleil », le ministre de la Communication a porté son choix sur ce même Joseph Henry Sarr, avant que les plus hautes autorités ne s’y opposent, préférant miser sur Cheikh Thiam, journaliste maîtrisant les rouages économiques essentiels pour pouvoir sortir le « Soleil » des ténèbres qu’il traversait à cette époque.

Joseph Henry Sarr et Moustapha Guirassy sont de vieux « amis ». Ils ont servi ensemble au journal « Espace nouveau », et le désormais directeur de l’Aps a eu à enseigner à l’Institut africain de management (Iam), l’école du ministre de la Communication. Un « fait » zappé du Cv du nouveau directeur général de l’Aps que les services de Guirrassy ont transmis à la presse. Jusqu’au mois de janvier dernier, le ministère ne semblait pas s’intéresser à l’Aps. Mais, sur proposition de l’ancien directeur général, le Conseil d’administration dont le poste de président est vacant depuis le départ de Bougama Mbaye (Aj version Landing), il a été décidé de faire passer le salaire du Dg de l’Aps de 560 000 F Cfa à 1,2 million de F Cfa. Dès que ce salaire a été augmenté, l’Aps a commencé à aiguiser des appétits.

Mamadou Koumé part la tête haute. Lorsqu’il arrivait à l’Aps en octobre 2000, comme ironise un connaisseur, il n’avait trouvé qu’une table de rédaction et quatre chaises. Les premiers équipements de l’Aps ont été achetés, lors des élections locales de 2002, puisque le Dg avait convaincu les plus hautes autorités de destiner la moitié des 50 millions de F Cfa décaissés pour les besoins de la couverture de l’événement, à l’achat d’un équipement digne de ce nom. Plus tard, c’est Hadjibou Soumaré, alors ministre du Budget, qui a dégagé une enveloppe de 450 millions de francs, répartis sur trois ans, pour l’Aps. Grâce à ce budget, la direction générale avait pu réactiver les bureaux régionaux, entre autres, et procéder à des recrutements.

Limogé aujourd’hui pour les beaux yeux d’un « pote », Mamadou Koumé est arrivé à l’Aps par pur hasard pourrait-on dire. Au lendemain de l’alternance, il avait été approché par Modou Diagne Fada pour la Direction générale du « Soleil ». Par la suite, Mamadou Diop « Decroix » proposera El Hadji Kassé, finalement installé au poste. Fada, comme alternative, a ainsi proposé l’Aps à Koumé, et Feu Alain Agboton aimait rappeler qu’il s’était toujours demandé pourquoi Mamadou Koumé avait accepté cette fonction. Un challenge, sans doute. Il reste maintenant à se demander si l’Aps maintiendra cette crédibilité qui a fait d’elle l’agence la plus utilisée par les médias en Afrique de l’Ouest, avec un budget de 270 millions de F Cfa.

Cheikh Mbacké GUISSE

lasquotidien.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Mort de Modou Gueye lors des manifestations : Ce que révèle le certificat de décès

XALIMANEWS-Le certificat de genre de mort du jeune Modou...

Manifestation contre le report de la présidentielle : Serigne Mouhamadou Lamine Laye enjoint les fidèles Layènes à la retenue

XALIMANEWS-Le porte-parole du khalife des layènes, Serigne Mouhamadou Lamine...

Non à la dictature, oui au rétablissement de l’Etat de droit (Par Delta Piso)

L'indifférence d'un peuple est la première force d'un régime...

Décès de l’étudiant Alpha Tounkara à l’UGB : Sidiki Kaba « innocente » les Forces de défense et de sécurité

XALIMANEWS-Le ministre de l'Intérieur, Sikidi Kaba a rapporté que...