Contrat d’armements à 45 milliards FCFA : Alioune Ndoye en rajoute au flou

Date:

XALIMANEWS-Le ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique, Alioune Ndoye s’est de nouveau exprimé sur le contrat d’armement d’une valeur de 45 milliards de FCFA pour plus d’explications.

«On est pressé. Il faut savoir que c’est un marché global qu’il faut livrer en intégralité avant d’être mis à disposition. Ces éléments sont en cours de livraison. Parfois on voit quelques éléments, mais c’est un ensemble jusqu’ aux outils de lutte contre les feux de brousse. Vous savez les dégâts que ça fait chaque année.  Il y a des équipements qui vont dans ce sens, il y a des équipements de sécurité parce que aujourd’hui nous allons des espaces extrêmement importants de plusieurs milliers de kilomètres qu’il faut préserver de tout ce qui en tout cas grand banditisme tout ce qui touche la faune», a expliqué le ministre Alioune Ndoye.

Il s’exprimait en marge de l’atelier régional pour les Pays moins avancés sur la nouvelle stratégie d’adaptation du fonds pour l’environnement mondial. 

A en croire Alioune Ndoye, « dans l’acquisition de cet équipement, l’État a fait d’importants efforts sur son budget. Heureusement il l’a étalé sur plusieurs années pour son financement».

Pour rappel, l’ancien ministre de l’Environnement Abdou Karim Sall, Abdoulaye Daouda Diallo et un Israélien proche du président Macky Sall ont été cités dans une affaire de trafic d’armes. Le gagnant du marché n’est personne d’autre que Aboubacar Hima plus connu sous le nom de Petit Boudé un nigérien, trafiquant vivement recherché par la justice de son pays.  

Le Sénégal aurait acheté des armes de guerre d’une valeur de 45,3 milliards FCFA auprès de Petit Boudé. Ce contrat n’a pas fait l’objet d’une procédure d’appel d’offres et n’a pas été publié en raison de la loi sénégalaise sur la secret défense. Cependant, l’OCCRP (Organized Crime and Corruption Reporting Project), en partenariat avec le journal israélien Haaretz, a obtenu une copie du document. 

Il a été décelé certaines irrégularités du contrat dont le prix a été surévalué. C’est au début de l’année 2022, que le ministère sénégalais de l’Environnement au lieu du ministère des Forces Armées a signé cet important contrat d’armement de 45,3 milliards FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Mort de Modou Gueye lors des manifestations : Ce que révèle le certificat de décès

XALIMANEWS-Le certificat de genre de mort du jeune Modou...

Manifestation contre le report de la présidentielle : Serigne Mouhamadou Lamine Laye enjoint les fidèles Layènes à la retenue

XALIMANEWS-Le porte-parole du khalife des layènes, Serigne Mouhamadou Lamine...

Ziguinchor : Un mort confirmé lors des manifestations de ce samedi

XALIMANEWS- Il s'appelle Landing Diédhiou. Il a été griévement...

Crise électorale : Macky Sall brise le silence et justifie le report

XALIMANEWS- Pour sa première sortie après le vote de...