Côte d’Ivoire: les discussions continuent, émissaires de retour le 3 janvier

Date:

Côte d’Ivoire: les discussions continuent, émissaires de retour le 3 janvier

ABUJA – Les trois chefs d’Etat ouest-africains venus à Abidjan demander à Laurent Gbagbo de céder le pouvoir, se rendront de nouveau en Côte d’Ivoire « le 3 janvier », a annoncé mercredi le président nigérian Goodluck Jonathan, assurant que les discussions se poursuivaient.

« Nous discutons toujours », a affirmé M. Jonathan dont le pays exerce actuellement la présidence tournante de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao, 15 pays).

Il s’exprimait devant la presse à l’issue d’un entretien à Abuja avec deux des trois émissaires de la Cédéao qui s’étaient rendus mardi à Abidjan pour adresser un ultimatum à Laurent Gbagbo.

Ils « sont revenus pour rendre compte » de cette mission « mais ils y retournent le 3 janvier », a poursuivi M. Jonathan.

Les présidents béninois Boni Yayi, sierra-léonais Ernest Koroma et cap-verdien Pedro Pires ont rencontré mardi à Abidjan MM. Gbagbo et Ouattara, ainsi que Choi Young-jin, chef de la mission de l’ONU en Côte d’Ivoire (Onuci).

M. Boni Yayi n’était pas présent à la réunion d’Abuja, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Une source officielle béninoise a expliqué à l’AFP que M. Yayi avait dû retourner au Bénin et qu’il s’était entretenu avec Goodluck Jonathan de sa mission en Côte d’Ivoire, mardi soir par téléphone.

Réunis la semaine dernière à Abuja, les chefs d’Etat de la Cédéao avaient menacé de renverser militairement le régime de Laurent Gbagbo s’il n’acceptait pas de céder de lui-même le pouvoir à Alassane Ouattara.

Ce dernier a été reconnu vainqueur de la présidentielle du 28 novembre par la quasi-totalité de la communauté internationale.

Refusant de donner des précisions sur le contenu des discussions à venir, Goodluck Jonathan a souligné l’importance de poursuivre un dialogue.

« Quand il y a une dispute, c’est le dialogue qui résoud tous les différends, ce dialogue est en cours », a-t-il dit.

« Quand ils (les trois émissaires) rentreront, nous prendrons une décision », a encore affirmé le président nigérian.

La présidence cap-verdienne avait déjà indiqué mercredi que les chefs d’État ouest-africains retourneraient en Côte d’Ivoire « dans le courant de la semaine prochaine pour poursuivre les contacts et essayer de conclure la médiation ».

Les deux parties ivoiriennes « ont demandé quelque temps pour réfléchir dans le but de trouver une solution viable pour la conclusion du processus électoral, seule sortie capable de promouvoir la paix et la stabilité durables dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest », selon ce communiqué.

(©AFP / 29 décembre 2010 15h25)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Océanie-Australie : au moins 6 morts dans une attaque au couteau dans un centre commercial de Sydney

XALIMANEWS-Six personnes ont été tuées dans une attaque au...

Afrique-Mali : le dialogue inter-Maliens s’ouvre dans la contestation

XALIMANEWS-Le dialogue inter-Maliens voulu par les autorités de transition...