Défilé militaire et civil du 4 avril 2023 : des innovations pour marquer le 63e anniversaire de l’indépendance

Date:

XALIMANEWS: La DIRPA a organisé une rencontre, avec la presse ce mardi 28 mars 2023, au Cercle Mess des officiers « Colonel Emmanuel GOMIS », ex Amirauté. Cette rencontre en perspective de la célébration du 04 avril 2023, avait pour objectif d’expliquer aux journalistes et techniciens des médias les modalités de la couverture médiatique de l’événement. Ainsi, il ressort que beaucoup de changements seront opérés dans le cadre du déroulement de la manifestation. Des changements liés, selon le colonel Moussa Coulibaly, directeur de la DIRPA, à la particularité de la période, notamment le Ramadan et le Carême.

Laissant place à des prises d’armes depuis près de quatre ans, à cause de la situation sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, le traditionnel défilé civil et militaire du 4 avril, célébrant la fête nationale de l’indépendance va marquer son retour pour le 63ème anniversaire de l’accession à l’indépendance du Sénégal. Toutefois, à l’instar des années précédentes, la célébration du 4 avril 2023, est tombée dans une période particulière, marquée par le Ramadan et le Carême, occasionnant des changements dans le cadre du déroulement de l’événement. En effet, démarrant chaque année à 10h, la cérémonie d’ouverture du 63 ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal va se tenir un peu plus tôt, 9h plus précisément. A ce titre, le chef de l’Etat sera attendu à 9h30, selon le colonel Moussa Coulibaly, patron de la Direction de l’information des relation publiques des armées : « « Il y a (…) une contrainte de temps, puisque vous n’êtes pas sans savoir que nous sommes en période de Carême et de Ramadan, c’est pour cela d’ailleurs que la cérémonie commencera un peu très tôt. Donc, le chef de l’Etat viendra à 9h30 au lieu de 10h comme cela se faisait à l’accoutumée», dit-il.

Autre changement opéré à cet effet, c’est le défilé des écoles et structures de jeunesse dont certaines n’ont pas été retenues du fait du problème de temps. Sous ce rapport, le directeur de la DIRPA a précisé que des choix ont été faits: « Pour ce qui concerne le défilé civil, comme d’habitude, parce qu’il y a des écoles, des structures de jeunesse. D’abord, les écoles ce sont des communes. Il y a un choix qui a été fait. Ce n’est pas parce que celles qui n’ont pas été retenues ne mettent pas de contenus, mais il y a un contretemps qui fait qu’il fallait limiter un tout petit peu le nombre de structures civiles qui défilent de la même manière qu’on limite un tout petit peu aussi la longueur des dispositifs militaires », a précisé le Colonel Coulibaly.

Pas de pays invité d’honneur pour cette année…

La célébration du 4 avril 2023 se fera sans un pays invité d’honneur si l’on en croit celui qui dirige la communication des armées du Sénégal.« A ma connaissance, il n’y a pas de pays invité d’honneur particulier pour cette année », affirme-t-il.

Pas de retraite au flambeau à Dakar…

Contrairement aux années précédentes, il n’y aura pas de retraite au flambeau cette année à Dakar, d’après le patron de la DIRPA : « Cette année, il n’y aura pas de retraite au flambeau. Donc c’est un choix qui a été fait par le commandement cette année de ne pas faire de retraite au flambeau à Dakar. En revanche, la retraite au flambeau peut se faire tranquillement dans les régions », a-t-il souligné. Et de poursuivre:
« En ce qui concerne les dispositions à prendre, tout est fin prêt, c’est vrai que les préparatifs se poursuivent au niveau de la place. L’essentiel est fait mais nous continuons les préparatifs à plusieurs niveaux. Bien sûr, il y a ce qui relève des unités militaires mais aussi l’encadrement des structures civiles qui défilent. Il y a l’organisation matérielle d’une manière générale et il y a également des dispositions particulières pour la sécurité mais en fait tout est en train d’être mis en œuvre comme d’habitude. Donc, il n’y a pas de problème particulier cette année. »

Il faut noter que pour cette année, le thème retenu est « les forces de défense et de sécurité et préservation des ressources naturelles ». A cet effet, soulignant l’importance du thème de cette année, le Colonel Coulibaly explique :« Aujourd’hui, comme vous le savez, la préservation des ressources naturelles est un enjeu de sécurité nationale. C’est une fonction que l’ensemble des forces de défense et de sécurité contribue à remplir. Certaines comme mission fondamentale et d’autres comme contribution ou participation en collaboration avec d’autres administrations». La cérémonie va démarrer par une prise d’armes avec une remise de décorations qui sera suivie d’une projection de film qui porte sur le condensé des activités que mènent les forces de défense et de sécurité dans le cadre de la préservation des ressources naturelles et enfin va se clôturer par le défilé civil et militaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Océanie-Australie : au moins 6 morts dans une attaque au couteau dans un centre commercial de Sydney

XALIMANEWS-Six personnes ont été tuées dans une attaque au...

Afrique-Mali : le dialogue inter-Maliens s’ouvre dans la contestation

XALIMANEWS-Le dialogue inter-Maliens voulu par les autorités de transition...