DEPUIS LUNDI, L’ARMÉE FOUILLE LE MAQUIS DANS TOUS LES SENS Les rebelles du Mfdc ont emporté les corps de 2 des 3 militaires tués

Date:

Les rebelles du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance ne se sont pas limités simplement à tuer des Jambars. Car, de sources sûres, les corps sans vie de deux des trois militaires tombés lundi dernier au sud du pays, ont été emportés par les maquisards. Pour retrouver les corps portés disparus de Ousmane Faye et Cheikh Tidiane Ndiaye, l’Armée a convoyé une forte compagnie de commandos qui étaient en manœuvres à Sédhiou, pour appuyer les éléments de son dispositif. Pendant ce temps, ajoutent les mêmes sources, les familles des victimes exercent une terrible pression sur l’Armée, au motif qu’elles souhaitent, le plus rapidement possible, enterrer leurs morts et faire le deuil.  À coup sûr, s’il est informé du sort réservé aux corps sans vie de certains des Jambars, le président de la République va davantage s’arracher les cheveux, après avoir rompu ses relations avec l’Iran. En effet, les corps de deux des trois militaires tombés au Sud du pays, ont été, de sources dignes de foi, emportés par les rebelles du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance. « Depuis l’attaque rebelle, l’Armée est en train de tout faire pour retrouver les corps sans vie des officiers, mais jusqu’à présent sans suite », confie une source proche du dossier. Qui renchérit : « les recherches vont se poursuivre aujourd’hui, dès l’aube ». Les sergents ont été tués vers Kandiagou, à 20 km de Sindia. Il s’agit de Souleymane Diatta, dont le corps a été retrouvé, ainsi que des sergents Ousmane Faye et Cheikh Tidiane Ndiaye (portés toujours disparus) ».  La forte pression des familles des victimes, une équation à plusieurs inconnues pour l’Armée  Notre interlocuteur ajoute : « pressée de toutes parts par les familles des disparus qui veulent enterrer leurs morts et porter leur deuil, l’Armée joue au clair-obscur. En leur promettant qu’elle est en train de mettre les bouchées doubles pour procéder au rapatriement des victimes ». Et ce n’est guère un simple jeu d’enfants, car, souligne une source militaire, plus les jours passent, plus l’Armée peine à retrouver la moindre trace des victimes portées disparues. Commentaire d’un militaire : « en agissant de la sorte, les éléments du Mfdc cherchent à détourner l’Armée de l’essentiel : son impitoyable offensive contre les maquisards ».   Mercredi dernier, un seul a été rapatrié  Selon nos mêmes sources, des trois militaires qui sont tombés lundi sous les balles des rebelles du Mfdc, seul le corps de l’un d’eux a été retrouvé et rapatrié mercredi dernier. D’ailleurs, pour accroître ses chances de retrouver vite les corps des trois officiers qui appartiennent tous au 3ème Bataillon, l’Armée a dépêché sur les lieux de nombreux commandos. En sus du renfort des commandos, l’Armée poursuit une intense opération de sécurisation secrète de la zone.   Joint au téléphone, le Directeur des Relations publiques avec les Armées, Abdourahim Kébé, après avoir indiqué qu’il n’a pas travaillé depuis quelques jours, nous a demandé d’attendre 10 minutes, juste le temps de se renseigner et d’éclairer notre lanterne. Deux heures plus tard, non seulement il ne nous a pas rappelé, mais aussi il n’a même pas daigné décrocher son téléphone malgré nos nombreux appels.  Daouda THIAM

lasquotidien.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...