Discours d’investiture : Bassirou Diomaye Faye compte instaurer un changement systémique

Date:

XALIMANEWS- Officiellement installé dans ses fonctions de cinquième Président de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye a prononcé son premier discours en promettant un « changement systémique » à la tête de l’Etat. A 44 ans, le plus jeune Président élu de l’histoire du Sénégal compte s’investir pour « plus de souveraineté » ainsi que pour l’unité nationale après des années d’agitation.

Devant des centaines d’officiels sénégalais et plusieurs chefs d’Etat et dirigeants africains, le nouveau Président du Sénégal a juré, « devant Dieu et devant la Nation sénégalaise, de remplir fidèlement la charge de président de la République du Sénégal », de défendre « l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale, de ne ménager enfin aucun effort pour la réalisation de l’unité africaine”. Ensuite dans une allocution solennelle après son serment, Bassirou Diomaye Faye a exprimé toute sa satisfaction quant à sa victoire dès le premier tour de la présidentielle du 24 mars qui, selon lui, est celui du peuple sénégalais mais exprime ensuite « un profond désir de changement systémique ». Aussi, il se dit conscient des enjeux et donne des assurances.
« Le Sénégal sous mon magistère sera un pays d’espérance, un pays apaisé avec une justice indépendante et une démocratie renforcée », a t-il promis.


Revenant sur les troubles qui ont jalonné ces dernières années avant son élection, Bassirou Diomaye Faye a évoqué les dizaines de morts et les centaines d’arrestations, soulignant le fait qu’il va conserver, en mémoire, les sacrifices consentis par les « martyrs de la démocratie, (les) amputés, (les)blessés et (les) anciens prisonniers (…) afin de ne jamais vous décevoir ».


Et d’ajouter :  » J’attends clairement la voix des élites décomplexées qui disent haut et fort notre aspiration à plus de souveraineté, au développement et au bien-être commun en Afrique ».

Sur le même registre, il a souligné l’ampleur des défis sécuritaires auxquels font face de nombreux pays africains. A cet effet, il a appelé à plus de solidarité.

Par ailleurs, le nouveau Président a, de nouveau, exprimé « l’ouverture du Sénégal à des échanges respectueux de notre souveraineté, conformes aux aspirations de notre peuple, dans un partenariat mutuellement gagnant ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE