Egale admissibilité aux emplois publics : le chef de l’Etat relève la ’’relativité’’ du principe

Date:

Le président de la République, Abdoulaye Wade, a souligné, mercredi à Dakar, la ‘’relativité’’ du principe de l’égale admissibilité des citoyens aux emplois publics, se fondant notamment sur des ‘’limitations institutionnelles’’ et des considérations culturelles.

‘’Je voudrais souligner la relativité du principe d’égale admissibilité aux emplois publics, mais notre ferme volonté de promouvoir ce principe ne doit pas cacher une certaine relativité dans sa mise en œuvre’’, a notamment dit le chef de l’Etat qui présidait l’audience de rentrée solennelle des Cours et Tribunaux.

La cérémonie avait pour thème : ‘’Le principe d’égale admissibilité aux emplois publics’’. Le discours d’usage a été prononcé par Aminata Fall Cissé, juge au Tribunal régional hors classe de Dakar, en présence notamment des présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, du Premier ministre, de membres du gouvernement et de représentants du Corps diplomatique.

Pour le président de la République, ‘’il y a des limitations institutionnelles comme les concours et autres modalités’’. ‘’Faut-il pousser l’égalitarisme jusqu’à accepter qu’un aveugle devienne pilote d’un avion simplement parce que la maîtrise de la méthode Braille le lui permet ?’’ s’est-il interrogé.

‘’Il faut tenir compte de la différence dans tous les cas pour choisir dans l’un ou l’autre les métiers adaptés à leur condition physique. Il faut faire un effort pour adapter les emplois aux conditions physiques des candidats’’, a dit M. Wade, président du Conseil supérieur de la Magistrature.

Il a relevé qu’il n’y a pas d’obligation à avoir des emplois identiques pour les hommes et les femmes. ‘’Au Sénégal, par exemple, a dit Abdoulaye Wade, notre société accorde encore un grand respect à la féminité.’’

Précisant son propos, il a ajouté : ‘’Notre société n’admet pas, malgré des avancées dans la promotion de l’égal accès aux emplois publics, les femmes à certains postes. C’est culturel. On veut, par exemple, que la femme serve à manger à son mari. Il paraît qu’aux Etats-Unis, l’inverse est admis, mais nous sommes au Sénégal. Nous sommes obligés de tenir compte de la culture et de la coutume’’.

Auparavant, Abdoulaye Wade avait évoqué un ensemble de textes fondant le principe de l’égale admissibilité aux emplois publics, de la Déclaration universelle à la Constitution du Sénégal en passant par la récente loi sur la parité.

Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Asie-Pakistan/Attentat-suicide : des Japonais auraient été confondus avec des Chinois

XALIMANEWS-AUa Pakistan précisément dans le sud à Karachi, cinq...

Affaire de la pouponnière Keur Yeurmandé : Ndella Madior Diouf a introduit une demande de liberté provisoire 

XALIMANEWS-L'affaire de la pouponnière "Keur Yeurmandé" de Ndella Madior...

Visite diplomatique : Le vice-président de Sierra Leone reçu en audience par Diomaye Faye

XALIMANEWS-Le vice-président de Sierra Leone, Mohamed Juldeh Jalloh, a...

Parcelles assainies : Un individu décède au cours d’une violente perquisition policière

XALIMANEWS-Un individu est décédé dans des circonstances suspectes aux...