Egypte : trois manifestants et un policier tués

Date:

Le conflit se durcit en Egypte où les manifestants s’opposent au Président Moubarak, au pouvoir depuis 30 ans, et exigent son départ ainsi que celui de l’ensemble du gouvernement.

Le conflit s’envenime en Egypte SIPA

Malgré l’interdiction du gouvernement de tout « acte de provocation, rassemblement de protestation, marche ou manifestation », les Egyptiens sont à nouveau dans la rue et réclament le départ du Président Moubarak. Un scénario comme en Tunisie ? Il est trop tôt pour l’affirmer mais les ressemblances sont frappantes et le gouvernement va vite devoir réagir sous peine de subir le même sort que Zine el Abidine Ben Ali.

Les revendications sont les mêmes que celles des Tunisiens et depuis deux jours les événements rappellent fâcheusement ceux qui ont secoué la Tunisie. Après avoir manifesté mardi, les Egyptiens ont poursuivi leur mouvement mercredi. Plusieurs dizaines de manifestants se sont à nouveau rassemblés devant un tribunal du Caire. La police est intervenue et a tenté de disperser la foule à l’aide de grenades lacrymogènes et de lances à incendie. Depuis le début du conflit quatre personnes sont décédées dont un policier après une bagarre avec des manifestants.

Pour les Egyptiens, le mot d’ordre reste le même, le départ pur et simple de Hosni Mubarak. Loin de s’effriter, « le mouvement du 6 Avril » promet de se durcir. Mercredi, un nouvel appel à manifester était lancé par des manifestants qui s’engagent à se rassembler « jusqu’au départ de Moubarak ».
Obama soutient le mouvement
Et du départ du Président et de ses proches, il en est justement question. Une rumeur circule sur un possible départ du fils, Gamal Moubarak, vers Londres accompagné de sa femme et de leur fille.
Silencieuse jusqu’à présent, la communauté internationale a réagi au conflit égyptien, notamment par la voix de Barack Obama « Le gouvernement égyptien a une occasion importante d’être sensible aux aspirations du peuple égyptien et de mener des réformes politiques, économiques et sociales qui peuvent améliorer sa vie et aider à la prospérité de l’Egypte », souligne un communiqué de la Maison Blanche qui brandit la menace d’un scénario analogue à celui de la Tunisie. « la volonté du peuple s’est révélée plus puissante que l’étreinte d’un dictateur ».

FRANCE SOIR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...