Escroquerie foncière: indexée, l’Agence immobilière « Global Group » portée disparue

Date:

L’Agence immobilière « Global Group » existe-t-elle toujours ? La question est d’autant plus pertinente que beaucoup de gens soutiennent avoir été plumés par ladite Agence qui, bizarrement, a disparu dans la nature. Aboubacar Sadikh Sall, soutenant être victime des « manœuvres » de Global Group, est passé à « L’As » pour narrer sa mésaventure.

L’Etat doit être beaucoup plus regardant sur les sociétés immobilières qui poussent comme des champignons. A croire que la plupart de ces agences ne sont constituées que pour plumer d’honnêtes citoyens désireux d’acquérir un terrain. En effet, juste après la parution de l’article relatant le différend entre Mbaye Niang et l’Agence « Agir Immobilier », des personnes nous ont appelé pour dire qu’elles ont été victimes des manœuvres d’agences. Aboubacar Sadikh Sall est également une victime, non pas de l’Agence « Agir Immobilier », mais de « Global Group », une agence immobilière qui était établie à la Cité Bceao, sur la route de l’aéroport. Mais, depuis un certain temps, elle a disparu de la carte de la capitale. Personne ne sait actuellement où elle niche.

Si l’on en croit Aboubacar Sall qui s’est déplacé jusqu’à nos locaux, Global Group est une agence qui dit œuvrer pour le financement et la construction de maisons. Et comme il avait un terrain mais n’avait pas les moyens de construire, il s’est approché de la société. Il avait besoin de 15 millions de francs. Sur place, on lui a fait savoir que pour les prêts se situant dans la fourchette entre 10 et 30 millions de francs, il doit au préalable verser 250.000 francs pour les frais de dossier. Après avoir constitué un dossier, il le dépose avec un chèque de 250.000 francs comme convenu. Mais l’agence gérée par un certain Seck, lui demande encore de produire un plan de masse. Ayant réussi à trouver le sésame, il s’est rendu directement sur les lieux. C’était il y a de cela deux semaines.
Malheureusement, il n’y avait plus personne. Inquiet, il interpelle le propriétaire de la maison, qui lui apprend que ses anciens locataires ont déménagé depuis 3 mois et qu’ils lui doivent 6 millions de francs d’arriérés. « Le propriétaire de l’immeuble qui abritait l’Agence m’a conseillé de déposer une plainte auprès de la Gendarmerie. Et lorsque je me suis rendu là-bas, j’ai appris qu’il y avait encore d’autres victimes, qui ont également déposé leurs plaintes », explique M Sall qui, manifestement, n’en revient pas encore. Il explique : « quand j’appelais au numéro 7779465…, c’est une dame du nom de Mme Diouf qui décrochait ».

Pour l’heure, il a déposé une plainte, même si la Gendarmerie ne sait pas encore où se cache présentement « Global Group ». Selon Aboubacar Sadikh Sall, Seck et ses complices étaient présents au dernier Salon de l’Habitat. Nos tentatives de joindre l’Agence sur les deux numéros que nous avons sont restées sans succès.

Alassane DRAME
lasquotidien.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Océanie-Australie : au moins 6 morts dans une attaque au couteau dans un centre commercial de Sydney

XALIMANEWS-Six personnes ont été tuées dans une attaque au...

Afrique-Mali : le dialogue inter-Maliens s’ouvre dans la contestation

XALIMANEWS-Le dialogue inter-Maliens voulu par les autorités de transition...